Publicité
19 novembre 2019 - 11:19 | Mis à jour : 14:03

Une contre-expertise de l’Héritage 1 demandée

Andréanne Lebel

Par Andréanne Lebel, journaliste

Toutes les réactions 2

Le maire de la Ville de Trois-Pistoles, Jean-Pierre Rioux, entend demander une contre-expertise indépendante, payée par le milieu afin de démontrer que la durée de vie estimée du navire l’Héritage 1 à sa sortie du chantier maritime n’est pas de quatre ans, comme le prétend la Société des traversiers du Québec.

«Afin d’entrer au chantier maritime pour les travaux, nous devons répondre aux obligations de Transport Canada. Ce ministère et la Compagnie de navigation des Basques le connaissent de fond en comble, ce bateau. Les plaques d’acier montraient des signes d’usure de plus de 30%, donc il faut les remplacer. Nous avons fait appel à une firme compétente pour rédiger les plans et devis pour aller en appel d’offres», explique Jean-Pierre Rioux. C’est Groupe Océan qui l’a remporté, avec la plus basse soumission pour changer les plaques d’acier. L’expertise, acceptée et reconnue par Transport Canada, estimait à au moins huit ans la durée de vie du navire après les réparations, selon M. Rioux.

La traverse reliant Trois-Pistoles aux Escoumins avait même débuté ses activités plus tôt en saison afin de donner un coup de main à la Société des traversiers du Québec, qui éprouvait des problèmes à répétition avec la traverse Matane-Baie-Comeau-Godbout.

Le maire Jean-Pierre Rioux assure que la Ville de Trois-Pistoles ne lâchera pas le morceau. Il prévoit d’ailleurs une rencontre municipale à ce sujet lorsque de nouveaux éléments s’ajouteront à ce dossier, en janvier prochain. La population est d'ailleurs invitée à participer à une assemblée citoyenne spéciale à ce sujet organisée ce mercredi 20 novembre à la cafétéria de l'école secondaire de Trois-Pistoles à 19h. 

Publicité


Publicité

Commentez cet article

Toutes vos réactions

2 réactionsCommentaire(s)
  • @y’en a marre 🙄

    Ok, boomers...

    Michel Nadeau - 2019-11-21 01:36
  • Notez bien ces (ses...) expressions :

    la Ville de Trois-Pistoles ne lâchera pas le morceau = Pitt Bull , entêtement, aveuglement ???

    Une contre-expertise indépendante, payée par le milieu... = Of course ! Le milieu = on est dans
    le trou et c'est toujours facile de faire payer les autres a sa place ...

    Donc, après avoir encore arrivé a ses fins , envers et contre tous, contre vents et marées
    ça n'est pas dans 4 ans que ce mélodrame pathétique va se répéter selon ses voeux pieux
    mais dans 8 ...

    Après quoi ?!?

    Ca va recommencer de plus bel avec des lamentations pour un bateau neuf = 20 millions ?

    Et SON quai dans 10 ans va être submergé, a relocaliser et refaire en raison de la hausse
    du niveau des océans = pour le fleuve + érosion des berges = 30 a 50 millions, des peanuts !

    Pareil avec SON île-aux-Basques qui ne sera plus qu'un ridicule récif ... a moins qu'il nous demande de bâtir une palissade tout autour ... a nos frais. Ben évidemment !

    Tout ça pour faire traverser durant 2 mois et demi d'été quelques douzaine de frais chier en BMW, Audi et autres décapotables de luxe a nos frais !

    Pourquoi ne pas aller couler cette épave au bout de SON île et il pourra exploiter les plongeurs
    en les transportant dans SON bâteau de SA société Provencher ...

    Comprenez vous pourquoi il faudrait limiter les mandat des maires a deux, invalider et mettre
    en tutelle les municipalités ou il n'y a pas d'élections dignes de ce nom ??

    Il faudrait prévoir une case ( Nul si découvert ) sur les bulletins de vote.




    Y'en a marre ! - 2019-11-19 20:52