Publicité
16 octobre 2019 - 14:38 | Mis à jour : 16:49

SÉMER : Simon Périard envoie une autre missive au préfet de la MRC de Rivière-du-Loup

Andréanne Lebel

Par Andréanne Lebel, journaliste

Toutes les réactions 9

Le maire de Saint-Paul-de-la-Croix, Simon Périard, a fait parvenir une autre lettre au préfet de la MRC de Rivière-du-Loup, Michel Lagacé, le 15 octobre afin de lui demander les états financiers et d'autres documents à propos de la Société d'économie mixte et d'énergie renouvelable (SÉMER) et de sa gestion de l'usine de biométhanisation. 

La MRC de Rivière-du-Loup est actionnaire à 40% de cette entreprise. M. Périard se fait le porte-parole de certains de ses collègues à la table de la MRC et estime «manquer d'informations essentielles permettant d'évaluer notre investissement et de connaitre les orientations de l'entreprise». Il ajoute que le seul document qui a été transmis aux élus depuis une rencontre le 23 septembre dernier est une feuille de travail expliquant de quelle façon la SÉMER prévoit retrouver l'équilibre budgétaire de fonctionnement dès 2020. 

M. Périard se questionne sur la rentabilité de ce projet ainsi que sur sa viabilité à long terme. Il déplore que «trop d'argent public a été investi dans ce projet sans que l'on tienne compte des contributeurs. La situation actuelle ne peut continuer. Nous avons tous droit à des réponses, mais surtout, au respect.»

La SÉMER est détenue à 40 % par la Ville de Rivière-du-Loup, 40 % par la MRC de Rivière-du-Loup et 20 % par l'entreprise privée Terix-Envirogaz. En mars dernier, la SÉMER a annoncé que l'usine de biométhanisation miserait dorénavant sur la production de gaz comprimé, qui offrirait un meilleur potentiel commercial, tout en conservant la technologie liée à la liquéfaction. Elle a mis en veilleuse la production de gaz naturel liquéfié, sur laquelle elle travaillait depuis 2015, pour se tourner vers le gaz naturel comprimé, nécessitant un investissement supplémentaire de 2,3 M$. On estimait alors les revenus potentiels de 2,5 M$ par année. L'usine devrait être opérationnelle d'ici la fin de 2019.

Selon le préfet de la MRC de Rivière-du-Loup, Michel Lagacé, le déficit enregistré au dernier état financier dévoilé en décembre 2017 de la SÉMER se situe à près de 5,2 M$. À raison de 100 000 $ de déficit mensuel, il pourrait s'élever aujourd'hui à 7,4 M$.

Voici l'intégralité de la lettre transmise au préfet Michel Lagacé par le maire de Saint-Paul-de-la-Croix, Simon Périard : 

Publicité


Publicité

Commentez cet article

Toutes vos réactions

9 réactionsCommentaire(s)
  • Mais ou sont les autres maires? Mme Vignet , Mr Nadeau pour nommer que ceux là , il y a surement d'autres élus qui pensent comme lui mais qui n'osent pas se prononcer... Je ne comprends vraiment pas cette situation, Bref , continuer votre combat Mr. Periard et d'accord avec une commission d'enquête sur le projet

    Maurice D. - 2019-10-18 17:09
  • Quand un responsable, dans une entrevue il y a quelques années, insinue à mots couverts qu'un choix différent aurait peut-être dû être fait (Compostage... ) il y a lieu de se poser des questions sur la viabilité et sur la pertinence d'un tel projet...

    Claude - 2019-10-18 11:03
  • Vous avez tellement raison richard il essaie de le faire passer pour un con mais je pense que c’est le plus brillant de la gagne.

    Décourage - 2019-10-18 09:50
  • Omg. Ça le mérite d’être clair. Net et précis monsieur Periard!!!!

    Allez monsieur Lagacé...... une réponse et ça presse! Aiguisez votre crayon refaite vos calculs Et donnez-nous l’heure juste
    On veut des détails et de vraies réponses
    Assez le cafouillage
    Il doit y avoir quelqu’un qui se graisse la patte dans tout ça C’est inimaginable


    Monsieur Periard..... vous devriez penser être préfet de la MRC....?? Puisqu’a St. Paul on n’a pas l’air de vous apprécier à votre juste valeur ! Peut être que je me trompe....

    Richard - 2019-10-18 05:50
  • Tres en accord avec Monsieur Periard on attend des reponses

    Michaud lisette - 2019-10-17 12:01
  • Chaque ménage doit payer $50 par an pour cette patente !
    Une bébelle conçue pour non pas pour produire du méthane.. mais pour "taxer vert".

    S'il circulait une pétition dans la Municipalité de Saint-Pau-de-la-Croix afin de faire cesser cette taxation abusive dès 2020 ainsi que la collecte qui s'y rattache, je me ferais un plaisir de la signer.

    Les tenants du "troisième bac" ont généralement un troisième véhicule etc, qu'ils en payent l'utilisation !

    Robert Duhamel - 2019-10-17 11:56
  • Bravo !! Tenez le coup monsieur Periard. Merci pour vous battre pour nous , pour moi . A tout ceux qui lisez ceci : posez des questions sur l’usine . Demander qui s’occupe de ça et qu’elle sont les compétences des personnes en charges. Je crois pas qu’il y ait de la magouille mais il y a pas mal d’incompétence dans ce projet. A mon avis la dette pour l’usine est à près de 10 millions ( mon opinion)

    L’actualité - 2019-10-16 22:18
  • Lâchez pas monsieur periard nous sommes derrière vous.

    Decourage - 2019-10-16 20:05
  • Allez-vous enfin comprendre qu'il faut fermer cette usine au plus vite, ça ne prend pas la tête à Papineau pour comprendre que c'est une utopie ce projet dans nos régions sous-peuplées.

    GB3 - 2019-10-16 16:53