Publicité
21 septembre 2019 - 06:59

La Villa des Basques sera vendue cet automne

Mario Pelletier

Par Mario Pelletier, Journaliste

Toutes les réactions 2

Roberto Dionne, directeur général de la Caisse Desjardins des Basques, a confié à Info Dimanche que la Villa des Basques de Trois-Pistoles sera vendue cet automne. «Un agent immobilier a été engagé pour piloter le dossier, déjà plusieurs groupes sont intéressés», a noté M. Dionne.

Celui-ci a expliqué que le gestionnaire de l’établissement au nom du Mouvement Desjardins, Price Waterhouse, a choisi de ne pas faire un appel d’offres public mais plutôt de procéder à une analyse des groupes qui s’étaient déjà manifestés. «La Villa des Basques est maintenant un bel établissement, rempli à pleine capacité avec près de 100 résidents», a noté le directeur général de la Caisse.

Rappelons que le 12 octobre 2018, une mise sous séquestre avait été ordonnée par un juge en faveur du Mouvement Desjardins. Le gestionnaire de l’établissement au nom du Mouvement Desjardins, Price Waterhouse, a alors octroyé un mandat à l’entreprise COGIR, qui possède des résidences pour ainés, pour opérer la Villa des Basques temporairement. Price Waterhouse a le pouvoir non seulement d’administration mais aussi de vente.

Au cours des mois qui ont suivi, COGIR a stabilisé les opérations et s’est assuré de la prestation des services aux ainés en terme de qualité et de risque. De plus une certaine mise aux normes a été réalisée. «Les travaux sont faits en grande partie et en collaboration avec le service incendie, on a établi un plan pour le reste», a expliqué Roberto Dionne.

Le directeur général de la Caisse a souligné que l’on est parti de loin. «Il y avait un taux d’occupation de 50 %, pas de liste d’attente et une image de la Villa des Basques pas trop reluisante», a noté M. Dionne. «Aujourd’hui, c’est tout le contraire. Les opérations ont été stabilisées, les résidents rassurés, la certification du CISSS renouvelée, bref la Villa des Basques rayonne plus positivement», a-t-il poursuivi.

Concernant la possibilité que la Villa des Basques puisse à nouveau accueillir des ainés en lien avec des places en ressource intermédiaire, le porte-parole de la Caisse Desjardins des Basques a mentionné que ce sera au nouveau propriétaire d’étudier cette option. Notons que des travaux importants seraient nécessaires dans ce cas. Depuis que les propriétaires antérieurs avaient indiqué au CISSS du Bas-Saint-Laurent qu’ils ne voulaient plus accueillir cette clientèle, ces 15 places en ressource intermédiaire n’avaient pas été remplacées à la suite d’un appel d’offres du CISSS. Actuellement, la Villa des Basques héberge des personnes âgées autonomes ou en légère perte d’autonomie.

Les problèmes vécus par la résidence pour ainés ont retenu l’attention à plusieurs reprises : vente de l’entreprise à des personnes provenant de l’extérieur de la région (Ghislain Dorion et Sophie Drolet), gestionnaire controversé (Michel Pelletier), enquête du CISSS du Bas-Saint-Laurent menant à des améliorations à apporter pour répondre aux exigences et le 12 octobre 2018 une mise sous séquestre par un juge en faveur du Mouvement Desjardins.

Publicité


Publicité

Commentez cet article

Toutes vos réactions

2 réactionsCommentaire(s)
  • Ça fait un an que c'est à vendre... c'est quoi la nouvelle??????? Brassée du vieux linge salle en faisant paniqué les gens qui y vivent???

    Perplexe - 2019-09-21 15:04
  • Bravo a tout ce monde qui on cru 😊

    Ms - 2019-09-21 07:53