Publicité
6 août 2019 - 06:30 | Mis à jour : 11:54

Deux nations, une fête : à la rencontre des cultures à Cacouna

La 8e présentation de l’évènement Deux nations, une fête se déroulera cette année les 10 et 11 aout, de midi à 17h à Cacouna. Cette année, les deux cultures seront présentées en deux lieux voisins, chacune avec plus de kiosques et d’activités.

Sur la pointe rocheuse et boisée où l’évènement se déroulait l’an dernier, au bas de la rue du Quai, se tiendra le pow-wow malécite, avec ses danses, cérémonies et rites traditionnels, encore mieux expliqués que par le passé, et ses artistes et artisans prêts à faire découvrir les arts et les coutumes autochtones. Pesant plus de 13 000 livres et haute de 22 pieds, une sculpture imposante en granit nommée «Contre vents et marées» du sculpteur louperivois Gilles Lepage sera également inaugurée à cette occasion sur l’extrémité rocheuse dominant le fleuve.

Elle représente le désir de réappropriation du territoire de la Première Nation malécite de Viger. À sa base, le tambour symbolise les battements du coeur de la Terre-Mère. Il occupe une place centrale dans l’univers musical et spirituel des Autochtones. Le canot et les figures d’animaux représentent la survie ainsi que la résilience de ce peuple nomade.

Tout près de là, au parc de la Fontaine Claire et sur le terrain connexe du côté est de la rue du Quai seront disposés kiosques et chapiteaux du Festival historique. Artistes, artisans et animateurs présenteront autant de savoir-faire traditionnels québécois, sous forme d’ateliers, de présentations, d’animations et d’expositions. Jeux, maquillage et ateliers pour enfants seront aussi au programme.

Les deux sites étant gratuits, le visiteur pourra alterner d’une culture à l’autre et encore mieux percevoir les particularités et richesses de chacune. Comme l’an dernier, il y aura service d’un traiteur sur place.

Publicité

Commentez cet article