Publicité
14 juillet 2019 - 06:02

La ministre Isabelle Charest et le député Denis Tardif consultent le monde du loisir et des sports de la région

La ministre déléguée à l'Éducation et ministre responsable de la Condition féminine, Isabelle Charest, et Denis tardif, député de Rivière-du-Loup-Témiscouata, ont procédé le 11 juillet à des consultations auprès d’une vingtaine de représentants du monde municipal, sportif et des loisirs de la région.

Plus de trois heures de discussions où les intervenants ont souligné la valeur inestimable du bénévolat et la difficulté de recruter de nouveaux bénévoles afin de s’assurer de la pérennité de plusieurs organisations.

L’implication de nombreux bénévoles dans l’organisation du Défi a aussi été présentée comme exemple de bénévolat réussi puisque cet évènement vise le maintien d’une bonne forme en mettant en valeur l’activité physique et la promotion de l’engagement social. À moyen et long terme, des incitatifs devront être mis en œuvre pour revaloriser le bénévolat.

D’autres sujets ont aussi été soulevés : l’impossibilité d’assurer de services spécialisés aux jeunes entre la fin de l’année scolaire et le début des camps de jour, les écoles de la région qui n’ont pas encore de gymnase, et qui ne répondent pas aux normes des fédérations sportives ou les règles parfois trop restrictives des programmes sports-études et les distances qui empêchent de tirer le maximum de ces programmes.

Le nouveau programme de 124 M$ du ministère de l’Éducation qui bonifie les activités sportives, artistiques ou scientifiques dans les écoles publiques régulières a été reçu avec un grand intérêt tout comme le programme de soutien à la mise à niveau et à l’amélioration des sentiers et des sites de pratique d’activités de plein air doté d’une enveloppe de 6 M$.

Les effets négatifs des compressions budgétaires effectuées par le gouvernement précédent dans les organismes de soutien au monde des sports et loisirs ont aussi été relevés par les intervenants réunis à l’Hôtel Universel de Rivière-du-Loup.

« Pour notre gouvernement, l’écoute des besoins de la population est aussi importante que de procéder à des annonces comme celle d’aujourd’hui en prévision des Jeux du Québec de l’hiver 2021 à Rivière-du-Loup afin de toujours mieux ajuster nos politiques dans différents domaines. C’est ça notre nouvelle façon de gouverner. Je suis aussi présent lors de ces consultations qui me donnent l’heure juste dans différents dossiers », a exprimé Denis Tardif, député de Rivière-du-Loup-Témiscouata.

Les personnes réunies ont aussi fait valoir que l’annonce d’une subvention de 5 M$ par la ministre Isabelle Charest pour la mise à niveau du Stade de la Cité des Jeunes et du Centre Premier Tech ajoutait à l’attractivité de Rivière-du-Loup facilitant, entre autres, le recrutement de la main-d’œuvre.

Publicité

Commentez cet article