Publicité
11 juillet 2019 - 11:32 | Mis à jour : 15:22

5 M$ pour les arénas à Rivière-du-Loup

Marc-Antoine Paquin

Par Marc-Antoine Paquin, Journaliste

Twitter Marc-Antoine Paquin
Toutes les réactions 1

La Ville de Rivière-du-Loup pourra aller de l’avant avec les différents travaux souhaités au stade de la Cité des Jeunes et au Centre Premier Tech, notamment la construction d’une glace olympique. Ce jeudi 11 juillet, le gouvernement du Québec a confirmé l’octroi de 5 millions de dollars pour ces deux infrastructures sportives.

L’investissement permettra ainsi la mise aux normes, la rénovation et l’aménagement des arénas en vue de la tenue de la 56e Finale des Jeux du Québec. La somme provient d’ailleurs directement du Programme de soutien aux infrastructures pour les Jeux du Québec qui vise à accroître l’attractivité des villes hôtes.

«Cette annonce s’inscrit dans les orientations du gouvernement du Québec et illustre à quel point on tient à nos Jeux du Québec et à ce qu’ils représentent. À quel point on tient aussi à avoir des infrastructures de qualité pour que toute la population puisse être incitée à bouger en toute sécurité», a déclaré l’ex-athlète olympique et ministre déléguée à l’Éducation, Isabelle Charest.

«Les Jeux du Québec sont une institution et ils vont fêter leurs 50 ans. C’est un événement rassembleur qui vient tisser des liens dans une communauté et qui va bien au-delà de la pratique sportive (…) Je me sens très honorée de soutenir cet événement», a-t-elle ajouté. 

Naturellement, l’octroi de cette somme a réjoui la Ville de Rivière-du-Loup qui ne pouvait simplement pas avancer dans la réalisation des travaux sans une aide financière. «On l’attendait cette belle annonce. Maintenant que nous avons les coudées franches, on va enclencher les travaux rapidement», a partagé la mairesse Sylvie Vignet. 

GLACE OLYMPIQUE

En plus de la construction très attendue d’une patinoire de dimension olympique (200 pieds par 100 pieds), les travaux comprennent une mise aux normes importante du Stade de la Cité et des Jeunes. Du côté du Centre Premier Tech, des loges et des toilettes seront aménagées. 

«On est en droit d’avoir cela à Rivière-du-Loup et on le mérite», a ajouté Mme Vignet. «On a des infrastructures ici que plusieurs villes n’ont pas, même de plus grandes villes, donc je pense qu’on doit en être fiers.»

LES LOUPIOTS 

Du côté du club de patinage de vitesse Les Loupiots de Rivière-du-Loup, l’ajout d’une glace internationale au sein même des infrastructures qu’il utilise est un très beau cadeau. Enfin, diront certains, les jeunes patineurs de vitesse élite pourront poursuivre leur développement chez eux s’ils le désirent. 

«C’est une nouvelle majeure pour nous. [La glace de dimension olympique] va amener de la sécurité lors des entrainements. La vitesse de nos jeunes, vers 12-13 ans, est devenue trop rapide pour l’espace qu’on a sur la glace, il y a des dangers de chute», a expliqué Nico Pelletier, président des Loupiots de Rivière-du-Loup. «Les patineurs élites, obligés de se déplacer pour continuer leur progression, auront aussi une nouvelle opportunité.»

La nouvelle patinoire permettra également l’organisation de compétitions de haut calibre. «On a hâte de recommencer à tenir des événements majeurs à Rivière-du-Loup en patinage de vitesse. Il ne nous manquait que la glace.»

En point de presse, la ministre Isabelle Charest n’a d’ailleurs pas manqué de souligner le savoir-faire louperivois dans le développement des jeunes patineurs et patineuses de vitesse. 

«Rivière-du-Loup est un berceau pour plusieurs patineurs de vitesse courte piste; je pense à Guillaume Bastille, la famille Gougoux et plusieurs autres. J’ose aussi espérer que [cette infrastructure] va servir au-delà de la population de Rivière-du-Loup. Je suis certaine que les gens de l’Est-du-Québec vont en profiter», a-t-elle mentionné, elle-même athlète en patinage de vitesse aux Jeux du Québec de 1983. 

Notons que les clubs sportifs de la région de Rivière-du-Loup qui utilisent le stade de la Cité des Jeunes devront se partager des heures de glace très restreintes (au Stade Premier Tech) au cours d’une période de 6 à 8 mois en 2019-2020. La collaboration de tous sera demandée et différentes solutions seront regardées. 

 

Publicité


Publicité

Commentez cet article

Toutes vos réactions

1 réactionsCommentaire(s)
  • On va tu finir par avoir un jour un vrais club de hockey (LHJMQ) à RDL? Sortez les 3L svp! Pas belle exemple pour nos jeunes et le midget aaa c'est plate à mourir!

    Kevin - 2019-07-11 12:01