Publicité
3 juillet 2019 - 15:59

Sept projets soutenus par le Fonds d’appui au rayonnement des régions

Mario Pelletier

Par Mario Pelletier, Journaliste

Mis en place par le gouvernement précédent, le Fonds d’appui au rayonnement des régions (FARR) soutient sept autres projets dans la région du Bas-Saint-Laurent pour une aide totale de plus de 2,1 millions de dollars. Le député de Rivière-du-Loup – Témiscouata, Denis Tardif, en a fait l’annonce le 3 juillet à l’hôtel de ville de Rivière-du-Loup.

D’ailleurs, le premier montant mentionné fut une subvention de 500 000 $ pour le projet de Parc maritime à la Pointe de Rivière-du-Loup, dont l’investissement total est de 11,3 M$. M. Tardif a précisé que cette contribution additionnelle de son gouvernement avait déjà été mentionnée auparavant. «Jusqu’à maintenant, c’est plus de 3 M$ que le gouvernement du Québec a annoncé dans ce projet», a-t-il souligné. Le député a également fait allusion aux besoins de la région au niveau de ses traversiers dont un service 12 mois par année entre Rivière-du-Loup et Saint-Siméon.

Pour sa part, la Régie intermunicipale des infrastructures portuaires de Trois-Pistoles et Les Escoumins reçoit une somme de 67 200 $ pour une évaluation générale du traversier L’Héritage 1, une étape préalable à des travaux d’amélioration et de modernisation à prévoir en 2019-2020. «Nous avons hérité de l’ancien gouvernement d’une situation inacceptable concernant les services de traversier sur le Saint-Laurent. Il faut mettre fin à cette situation et s’assurer de la pérennité de ces services», a indiqué Denis Tardif tout en rappelant le troisième lien par un traversier au KRTB, soit celui sur le lac Témiscouata.

Le Collectif régional de développement (CRD) du Bas-Saint-Laurent obtient 500 000 $ pour la poursuite de la démarche COSMOSS et des plans d’action dans chacune des huit MRC. Ce regroupement d’intervenants répartis sur le territoire s’occupe de la santé et du bienêtre des jeunes tout en favorisant leur diplomation.

La Fédération de l’Union des producteurs agricoles (UPA) du Bas-Saint-Laurent reçoit un montant de 153 846 $ pour mettre en place une équipe d’intervention tactique, nommée AGROFOR, soit des professionnels multidisciplinaires qui agiront sur l’accompagnement des promoteurs pour le développement des filières en agriculture et en foresterie privée ainsi que le soutien à l’établissement de nouveaux producteurs. Les communautés plus dévitalisées obtiendront une attention particulière pour soutenir leur développement ainsi qu’une valorisation adéquate des terres agricoles dévalorisées.

Développement économique La Pocatière reçoit 450 000 $ pour créer le Pôle régional d’innovation du Bas-Saint-Laurent. Le Cégep de Matane s’est vu accorder 250 000 $ pour développer de nouvelles stratégies de recrutement. La Régie intermunicipale de l’aéroport régional de Mont-Joli obtient 221 792 $ pour le réaménagement de l’aérogare.

Des sommes totalisant plus de 7 M$ ont déjà été annoncées depuis la mise en place du FARR pour la réalisation de 33 initiatives dans la région du Bas-Saint-Laurent.

Publicité


Publicité

Commentez cet article