Publicité
6 juillet 2019 - 06:00

Bernadette Morin a fêté ses 100 ans

Le 13 juin 2016, la Résidence des Bâtisseurs Rivière-du-Loup accueillait en ses murs madame Bernadette Morin (née Tardif), aujourd’hui devenue toute récente centenaire.

Ayant vu le jour le 13 juin 1919 à Saint-Hubert, madame Morin a en effet célébré, le 13 juin dernier, son centième anniversaire. Cet évènement mémorable a été souligné le 14 juin lors d’une fête intime qui accueillait quelques membres de sa famille ainsi que la mairesse de Rivière-du-Loup, Sylvie Vignet, qui a gentiment accepté l’invitation.

Madame Morin s’est révélée une grande voyageuse, ayant développé une passion tardive pour les voyages après ses 60 ans. Au fil de ses pèlerinages, même si elle dit qu’elle a «seulement un peu» voyagé, madame Morin a tout de même visité de nombreux lieux saints en Belgique, en France, en Espagne, au Portugal, en Italie, en Allemagne, en Pologne, en Grèce et en Israël.

Au cours de son siècle de vie, elle a également été témoin de trois évènements déterminants pour notre société moderne, tant sur la scène mondiale que québécoise : la Grande Dépression, la Seconde Guerre mondiale et la Révolution tranquille.

Le décompte de sa descendance, qui en est à sa quatrième génération, a également de quoi émouvoir : 10 enfants, 31 petits-enfants, 64 arrière-petits-enfants et 1 arrière-arrière-petit enfant. Un grand total de 106 descendantes et descendants, représentant plus d’une fleur par année à son impressionnant bouquet.

Cette grande famille incarne la plus grande richesse de madame Morin et est source intarissable de bonheur depuis des décennies. Elle voue d’ailleurs un amour profond à tous ses êtres chers. Au fil des années, elle aura fait preuve d’un dévouement sans borne. Voilà qui explique que les souhaits de «Joyeux centenaire!» ont émané de toutes parts pour madame Morin le jeudi 13 juin.

Publicité

Commentez cet article