Publicité
26 juin 2019 - 06:56

Un appui fondamental pour le Défi Everest

Toutes les réactions 1

L’équipe du Défi Everest a profité du beau temps pour souligner l’apport essentiel de tous les résidents de la côte St-Pierre à Rivière-du-Loup qui accueillent des centaines de participants dans leur milieu de vie d’année en année, pour les pratiques du mardi et pour les trois jours que dure l’événement. 

Un couple de résidents a accepté de livrer un témoignage sur leur expérience avec le Défi Everest. Denise Potvin et Omer Gamache, dont la maison familiale est située en plein cœur des activités, vivent l’événement d’une manière très particulière.

«Chaque année, nous installons des chaises dans notre cour pour ceux qui veulent se reposer un peu. C’est dans notre cour aussi que la tente du DJ est installée. Quand il fait chaud, mes petits-enfants arrosent les participants qui le souhaitent avec le boyau d’arrosage. Avec mon voisin Yvan Landry nous avons fabriqué une douche que les participants peuvent utiliser en cas de grosse chaleur», raconte M. Gamache.

«Je participe au défi en équipe depuis 2015 et nos trois enfants ont fait le Macadam Ultra. De voir tous ces gens dépasser leurs limites pour remettre des dons à des organismes de chez nous, de le vivre avec eux dans ma rue, ça m’a donné envie d’y participer également», ajoute ce dernier.

Pour Mme Potvin, qui ne participe pas en équipe, les choses ne sont pas si différentes que pour son époux : «Je participe à ma façon. J’aime encourager les gens et même discuter avec ceux qui viennent s’asseoir. Les pratiques ne me dérangent pas non plus, ça met de la vie dans le quartier et c’est pour une bonne cause.»

 

Publicité

Commentez cet article

Toutes vos réactions

1 réactionsCommentaire(s)
  • Bravo et félicitations à vous deux et à tous les résidents de la côte St-Pierre.

    Michel P. Desjardins - 2019-06-27 06:47