Publicité
23 juin 2019 - 06:58

Un gazebo revampé par des élèves à Saint-Modeste

Marc-Antoine Paquin

Par Marc-Antoine Paquin, Journaliste

Twitter Marc-Antoine Paquin

Victime de vandalisme, le gazebo de la Municipalité de Saint-Modeste, situé à proximité du Centre récréatif Guillaume-Bastille, a pu compter sur l’aide d’élèves de l’école primaire afin de retrouver la beauté, le lundi 17 juin. Il est ainsi de nouveau prêt pour accueillir de belles activités estivales. 

Initié par le Club optimiste de Saint-Modeste, en collaboration avec la Municipalité, ce projet a été réalisé par la classe de Laura Potvin, enseignante en 6e année. Au courant de la journée, les 18 élèves ont effectué une corvée de nettoyage plus que nécessaire, puis ils ont repeint l’intérieur et l’extérieur de la structure. Ils ont d’ailleurs choisi eux-mêmes sa nouvelle couleur. 

«Le gazebo n’avait jamais vraiment été entretenu depuis sa construction. Il y avait aussi des traces évidentes de vandalisme, puisque des objets incendiés et des traces de pneu de cyclomoteur ont été retrouvés à l’intérieur», explique Johanne Ouellet, membre du club Optimiste de Saint-Modeste et instigatrice du projet. «C’est un lieu de rassemblement important. Il en avait vraiment besoin.»

Du même coup, l’activité a permis aux jeunes de comprendre l’importance d’entretenir et de faire attention à ces lieux publics utilisés de tous. «Ils ont été surpris de constater à quel point c’était brisé. Quand ils peignaient, ils ont souhaité que [les gens] fassent attention à l’avenir. On leur a dit que c’était à eux de passer le message et de se le dire entre eux», a complété Mme Potvin. 

Évidemment, la Municipalité de Saint-Modeste a embarqué dans ce projet à pieds joints. Elle a même accepté de financer l’achat de la peinture et de l’équipement nécessaire à sa réalisation. Le dîner pizza a aussi été offert par le Club Optimiste. 

Le gazebo de Saint-Modeste sera sans doute utilisé lors de la prochaine Fête nationale du Québec. Il sera redeviendra aussi certainement un lieu prisé par les familles et les membres du terrain de jeu. 

 

Publicité

Commentez cet article