X
Rechercher
Nous joindre
Publicité

Denis Tardif se réjouit du feu vert à la construction d'un pavillon d’enseignement de l'Université Laval à Rimouski

durée 7 mai 2019 | 14h29
  • Le député de Rivière-du-Loup -Témiscouata, Denis Tardif, s'est réjoui de l'annonce de sa collègue, la ministre de la Santé et des Services sociaux, Danielle McCann, concernant le feu vert à la construction de deux pavillons d’enseignement, l’un à l’Hôtel-Dieu de Lévis (HDL), l’autre sur les sites de l’Hôpital régional de Rimouski (HRR).

    Ces pavillons permettront à l’Université Laval de mieux former les futurs médecins aux défis de la pratique en région, un projet unique au Québec. Le gouvernement du Québec autorise à cet effet le démarrage de la phase de conception du projet, qui comprend notamment l’élaboration d’un programme fonctionnel et technique.

    Cette annonce s’inscrit dans le cadre d’une démarche visant à délocaliser le programme de doctorat en médecine de l’Université Laval, en collaboration avec l’UQAR, dans le but de mieux faire face aux enjeux d’accessibilité et de qualité des services reliés à la pratique médicale en région.
     
    RIVIÈRE-DU-LOUP

    Mme McCann a profité de son passage dans le Bas-Saint-Laurent pour arrêter à Rivière-du-Loup. La ministre a rencontré le député Denis Tardif, qui était accompagné de son équipe, Renée Giard et Diane Langlois de la Fondation de la Maison Desjardins de soins palliatifs du KRTB ainsi qu’Annie Ouellet et Isabelle Marquis de la Maison L’autnid. Quelques projets concernant la circonscription ont été discutés, dont celui de la Maison Desjardins de soins palliatifs du KRTB et celui de la Maison L’autnid, qui souhaite un milieu de vie adapté à la condition des enfants autistes devenus adulte.
     
    «D’abord, je tiens à féliciter ma collègue Danielle McCann pour l’implantation de deux pavillons d’enseignement de la médecine. Cela aidera les nouveaux médecins à rester et à s’établir en région. Cette annonce démontre l’importance qu’accorde le gouvernement du Québec au développement des régions. Je veux également remercier Mme McCann pour sa visite à Rivière-du-Loup. Elle a pris le temps de s’arrêter dans notre circonscription pour entendre nos enjeux en santé et a prêté une oreille attentive à deux projets porteurs pour toute la région du KRTB», a souligné M. Tardif.

    commentairesCommentaires

    2

    • M
      Maudit
      temps Il y a 3 ans
      Je pense qu'il a aurait été plus pressant douvrir une université a rdl avant mais nous sommes habitue c'est toujours rimouski pourtant il n'ont pas soutenu la caq .
    • R
      Realiste
      temps Il y a 3 ans
      Ta tellement raison maudit pour garder nos gens au krtb il est inévitable davoir une université. Il est aussi dommageable pour nous davoir rimouski comme capital nous serions tellement mieux de repondre de quebec .

    RECOMMANDÉS POUR VOUS


    27 novembre 2022 | 9h25

    Les marchés publics : un maillon important pour l’accessibilité des produits locaux au Bas-Saint-Laurent

    Imaginez 37 producteurs-transformateurs locaux, 14 marchés publics et 36 intervenants du milieu réunis autour des thématiques de la consolidation et du développement des marchés publics au Bas-Saint-Laurent, le tout agrémenté d’un repas mettant en valeur des produits d’ici. C’est ce qui s’est déroulé le 4 novembre dernier lors du Forum sur l’avenir ...

    27 novembre 2022 | 6h57

    Vers un spectacle à grand déploiement à l’église Notre-Dame-des-Neiges

    L’église Notre-Dame-des-Neiges de Trois-Pistoles pourrait être le théâtre d’un «spectacle unique et à grand déploiement» à compter de l’été 2025. C’est le souhait d’un comité qui travaille depuis maintenant trois ans sur le dossier important de la restauration, de la préservation et de la sauvegarde de ce bâtiment patrimonial reconnu un comme ...

    27 novembre 2022 | 6h44

    La Fondation Jeunesse du Bas-Saint-Laurent se joint à un nouveau mouvement

    Suivant l’évolution rapide et constante des besoins essentiels de dizaines de milliers de jeunes sous la protection du Centre de Protection de l’Enfance et de la Jeunesse (CPEJ), et ce à la grandeur du Québec, 12 fondations régionales œuvrant en matière d’aide directe et de soutien à la protection des jeunes, dont la Fondation Jeunesse du ...