Publicité
3 mai 2019 - 10:23

Investissement de 160 833$ pour deux projets dans la région

Dans le but d’améliorer et de mettre à niveau les sentiers et les sites de pratique d’activités de plein air, une aide financière pouvant atteindre 160 833 $ est allouée au Club de randonnées Appalaches et à la Corporation d’aménagement du lac Témiscouata et de la rivière Madawaska inc. pour la circonscription de Rivière-du-Loup-Témiscouata.

Le député de Rivière-du-Loup-Témiscouata, Denis Tardif, en a fait l’annonce le 2 mai. Le Club de randonnées Appalaches propose deux sentiers, soit le Sentier le Bootlegger à Rivière-Bleue et le sentier de ski de fond les Appalaches, près de la rivière Cabano. Le projet consiste à mettre à niveau des équipements pour une clientèle vieillissante et rétablir la sécurité et la qualité de l’expérience vélo sur le parc linéaire interprovincial Petit Témis.

«Je me réjouis de cette bonne nouvelle pour toute la population de ma circonscription. Ce projet permettra non seulement d’accroitre l’accès aux activités récréatives, physiques et sportives, mais également d’enrichir l’offre récréotouristique de Rivière-du-Loup-Témiscouata. L’activité physique devrait faire partie du quotidien des familles. Bouger en s’amusant, c’est ce que nous devrions tous souhaiter pour les jeunes et les moins jeunes, et c’est l’objectif de ces deux projets», a commenté le député Denis Tardif.

Dans l’ensemble du Québec, 73 projets seront réalisés à la suite du premier appel de projets dans le cadre du Programme de soutien à la mise à niveau et à l’amélioration des sentiers et des sites de pratique d’activités de plein air (PSSPA). L’enveloppe totale pour la réalisation de ces projets se chiffre à 6 millions de dollars.

 Le PSSPA vise plusieurs objectifs, dont améliorer la pérennité, la fonctionnalité, la sécurité et la qualité des sentiers et des sites de pratique d’activités de plein air, accroitre la fréquentation des sentiers et des sites de pratique d’activités de plein air et répondre aux besoins des amateurs d’activités de plein air et promouvoir les bienfaits de celles-ci auprès de la population québécoise.

Publicité

Commentez cet article