Publicité
30 avril 2019 - 06:00

Une croix pour Carmel Moreault

François Drouin

Par François Drouin, journaliste

Twitter François Drouin

Dimanche dernier, 226 croix ont été plantées devant l’Hôtel du Parlement du Québec. 226 croix portant les noms des 226 victimes d'accident de travail ou décédées à la suite d’une maladie professionnelle. Parmi elles, celle de Carmel Moreault, pompier de Témiscouata-sur-le-Lac qui a tragiquement perdu la vie le 1er mai 2018 lors d'une intervention incendie.

C'est la centrale syndicale de la Fédération des travailleurs et travailleuses du Québec (FTQ) qui a lancé un appel à la manifestation. La centrale demande au gouvernement de François Legault d'appliquer la Loi sur la santé et la sécurité du travail à tous les travailleurs de la province. De son côté la CSN a tenu une minute de silence lundi, puisque le 28 avril était un dimanche.

STATISTIQUES

En 2018 au Québec, on recense 226 décès liés au travail, soit 164 décès à la suite d’une maladie professionnelle et 62 décès à la suite d'un accident de travail. Selon le bilan statistique de la CNESST, pour la région du Bas-Saint-Laurent, 5 travailleurs ont perdu la vie, soit 3 lors d'un accident du travail et 2 des suites d'une maladie professionnelle en 2018.

Selon la CSN, il faut absolument revoir l’application de la Loi sur la santé et la sécurité du travail puisque, à l’heure actuelle, les mécanismes de prévention prévus dans cette loi ne s’appliqueraient qu’à environ 20 % des travailleurs du Québec.

Publicité

Commentez cet article