Publicité
21 avril 2019 - 14:10

Saint-Jean-de-Dieu devient Ville amie des monarques

Saint-Jean-de-Dieu est devenue la première Municipalité à l’est de Québec à recevoir la certification Ville amie des monarques de la Fondation David Suzuki. La remise du certificat du 4 avril vient confirmer l'engagement de la Ville a préserver l’habitat du monarque par 11 actions concrètes.

À ce jour, plus de 340 maires et leaders municipaux aux États-Unis se sont engagés à participer à la sauvegarde du monarque. Au Québec, l’initiative a fait son apparition en juin 2017. Saint-Jean-de-Dieu se joint ainsi aux 38 autres villes certifiées Amies des Monarques

Le maire Alain Bélanger s'est dit enthousiaste de l’engagement pris par la municipalité. Les Johannois seront informés et mobilisés dans les efforts pour protéger le monarque et l'asclépiade afin de donner un maximum d’effet à ces engagements.

« Les municipalités jouent un rôle crucial dans la conservation du monarque et de son habitat. Elles peuvent poser des gestes simples qui ont un impact positif sur l'espèce et sur d'autres pollinisateurs, en plus de sensibiliser leurs citoyens à l'importance de prendre part à cet effort de conservation. Nous saluons l’engagement de Saint-Jean-de-Dieu à poser des actions concrètes pour protéger les monarques et leur habitat. Nous espérons que Saint-Jean-de-Dieu et ses citoyens inspireront d'autres municipalités à se joindre à ce vaste mouvement de protection de ce papillon emblématique », a expliqué Julie Roy, spécialiste de l’engagement citoyen à la Fondation David Suzuki.

Pour être certifiées, les municipalités doivent s’engager à mettre en œuvre au moins trois des 24 mesures de protection de l’habitat du monarque proposées par la Fondation David Suzuki.

Le papillon monarque est une espèce menacée : sa population a chuté de 90 % au cours des deux dernières décennies. Les scientifiques attribuent ce déclin à la dégradation et à la perte d’habitats de reproduction. Les municipalités peuvent toutefois jouer un rôle clé pour protéger l’habitat de ce papillon emblématique et contribuer à la sauvegarde de cette espèce.

Publicité

Commentez cet article