X
Rechercher
Nous joindre
Publicité

Transport Vas-Y roule avec de plus en plus de passagers

durée 25 avril 2019 | 06h55
  • Mario Pelletier
    Par Mario Pelletier

    Journaliste

    En 2018, Transport Vas-Y a effectué un nombre record de 52 630 déplacements, soit 3 285 de plus que l’année précédente, 10 814 supplémentaires si l’on compare à 2013 et 22 980 additionnels par rapport à 10 ans. Au cours de cette décennie, le nombre d’utilisateurs a légèrement augmenté pour le volet transport adapté; c’est celui du transport collectif qui a fait un important bond de près de 20 000 déplacements.

    «Ceci est le résultat du travail inlassable de l’équipe et de la fidélité croissante de nos usagers», a souligné Louis-Marie-Bastille, président, dans le rapport annuel 2018. «Nous avons toujours des idées dans le but d’améliorer notre offre de services. D’ailleurs, le conseil d’administration a adopté une résolution en novembre dernier pour inclure de façon permanente à nos horaires l’offre de services le dimanche. C’est un dossier réglé», a mentionné Mario Bastille, directeur général.

    Transport Vas-Y dessert 13 municipalités, soit celles de la MRC de Rivière-du-Loup, sauf Saint-Cyprien reliée au réseau des Basques, de même que les localités de Saint-André et Saint-Alexandre dans le Kamouraska. L’organisme emploie huit personnes dont cinq chauffeurs. Il possède trois véhicules adaptés et utilise également les services de Taxi Beaulieu (Gentil Taxi) qui a effectué plus de 23 900 déplacements en 2018 (9 812 adapté et 14 136 collectif). «La présence des taxis est essentielle pour nos services», a souligné M. Bastille. Les autobus ont pour leur part transporté 14 258 utilisateurs dans le volet adapté (des personnes ayant une déficience significative et persistante physique ou psychique entrainant des limitations sur le plan de la mobilité) et 14 424 dans celui collectif (toute la population).

    VOLET ADAPTÉ

    Transport Vas-Y comptait au cours de la dernière année 450 membres dans le volet adapté. Ces personnes se déplaçaient pour le travail dans 27 % des cas, pour raison de santé 18 %, pour les études 7 % et autres 44 % (commissions, visites familiales, etc). «Il faut noter que les personnes ne sont pas obligées de donner le motif de leur déplacement, la catégorie ‘’autres’’ peut donc inclure aussi des déplacements pour les motifs précédents», a noté le directeur général.

    Les revenus de l’organisme sont également identifiés en tenant compte de sa clientèle. Pour le volet adapté en 2018, Transport Vas-Y a eu des revenus de 523 563 $ dont une subvention de 239 713 $ de la part du ministère des Transports, de la Mobilité durable et de l’Électrification des transports, 83 780 $ des 13 municipalités et 60 421 $ des usagers. Il faut ajouté à cela une compensation de 122 712 $ du volet collectif pour l’utilisation des autobus. On note aussi trois commandites pour un total de 7 000 $ annuellement en échange d’une visibilité sur les véhicules (Caisse populaire Desjardins de Rivière-du-Loup, Pharmaprix et Les Entreprises Jean-Marie Côté).

    VOLET COLLECTIF

    Pour le volet collectif, 53 % des utilisateurs se déplacent pour le travail, 11 % pour raison de santé, 3 % pour les études, 1 % pour les loisirs et 32 % dans la catégorie «autres activités». Là-encore, les personnes ne sont pas obligées de préciser la raison de leur déplacement.

    Le budget du volet collectif s’élève à 308 716 $, dont un montant de 200 000 $ provient du ministère des Transports, de la Mobilité durable et de l’Électrification des transports, 22 000 $ de la MRC de Rivière-du-Loup et 86 325 $ des usagers. Ce volet compte 1 894 membres.

    TARIFICATION

    Le ministère des Transports demande aux organismes avec qui il collabore d’offrir une tarification uniforme pour les usagers des volets adapté et collectif. Ainsi Transport Vas-Y haussera son tarif pour le transport du volet adapté de 0,50 $ du déplacement, soit au montant de 3,25 $, et ce à compter du 1er juillet 2019. La dernière augmentation du tarif pour le transport du volet adapté remonte à juillet 2013.

    Il sera toujours possible pour les utilisateurs d’acheter un livret de 10 billets au cout de 30 $. De plus, afin de faciliter l’accès aux services pour un utilisateur régulier, une passe mensuelle payable au 1er jour de chaque mois sera disponible au cout de 110 $, ce qui représente une économie sur l’ensemble des déplacements. Il existe huit points de vente de billets dans la ville de Rivière-du-Loup en plus du bureau de Transport Vas-Y situé au 175, rue Fraser, Rivière-du-Loup. Les personnes désireuses d’utiliser les services doivent d’abord s’inscrire et réserver un déplacement au numéro 418 862-8005.

    commentairesCommentaires

    0

    RECOMMANDÉS POUR VOUS


    Publié à 9h25

    Les marchés publics : un maillon important pour l’accessibilité des produits locaux au Bas-Saint-Laurent

    Imaginez 37 producteurs-transformateurs locaux, 14 marchés publics et 36 intervenants du milieu réunis autour des thématiques de la consolidation et du développement des marchés publics au Bas-Saint-Laurent, le tout agrémenté d’un repas mettant en valeur des produits d’ici. C’est ce qui s’est déroulé le 4 novembre dernier lors du Forum sur l’avenir ...

    Publié à 6h57

    Vers un spectacle à grand déploiement à l’église Notre-Dame-des-Neiges

    L’église Notre-Dame-des-Neiges de Trois-Pistoles pourrait être le théâtre d’un «spectacle unique et à grand déploiement» à compter de l’été 2025. C’est le souhait d’un comité qui travaille depuis maintenant trois ans sur le dossier important de la restauration, de la préservation et de la sauvegarde de ce bâtiment patrimonial reconnu un comme ...

    Publié à 6h44

    La Fondation Jeunesse du Bas-Saint-Laurent se joint à un nouveau mouvement

    Suivant l’évolution rapide et constante des besoins essentiels de dizaines de milliers de jeunes sous la protection du Centre de Protection de l’Enfance et de la Jeunesse (CPEJ), et ce à la grandeur du Québec, 12 fondations régionales œuvrant en matière d’aide directe et de soutien à la protection des jeunes, dont la Fondation Jeunesse du ...