Publicité
26 avril 2019 - 06:57

Le recrutement de travailleurs, le premier enjeu pour plusieurs entreprises

Mario Pelletier

Par Mario Pelletier, Journaliste

Il y a 20 ans, on parlait principalement de création d’emplois dans les régions. Aujourd’hui, le recrutement de main-d’œuvre constitue le principal enjeu pour plusieurs entreprises. «C’est partout au Québec, il y a beaucoup de batailles entre les régions. Pour attirer des travailleurs chez-nous, il faut se démarquer», a mentionné Marie-Josée Huot, directrice générale du CLD de la région de Rivière-du-Loup.

Selon Mme Huot, les entrepreneurs, les intervenants et les municipalités sont tous interpelés par cet enjeu. «Nous avons tous un rôle à jouer dans l’information que l’on donne aux gens de l’extérieur. Au CLD, nous travaillons avec les entreprises, mais en dernier lieu ce sont les entrepreneurs qui décident de ce qu’ils offrent à des employés potentiels. Les entreprises qui font déjà des efforts pour attirer des travailleurs vont sortir gagnantes», a-t-elle mentionné.

La rémunération, les conditions de travail, la conciliation travail-famille, les semaines de vacances et le milieu de vie font aujourd’hui partie des éléments qui influencent les personnes dans leur recherche d’un emploi. Et les entreprises doivent parfois se battre entre elles pour finalement embaucher de nouveaux travailleurs et voire même pour garder ceux qui sont déjà en place. «Les entreprises doivent mieux se structurer en gestion des ressources humaines et avoir une bonne intégration des employés en milieu de travail», a noté l’intervenante.

Le CLD intervient aussi auprès de personnes immigrantes. Si certains travailleurs cherchent des emplois plus spécialisés, la main-d’œuvre moins scolarisée et provenant d’autres pays se dirige notamment dans le secteur agroalimentaire de la région. «Pour ces travailleurs, le salaire est plus important. Souvent, ils envoient de l’argent à leur famille dans leur pays d’origine», a noté la directrice générale du CLD.

VENDRE LA RÉGION

Le CLD de la région de Rivière-du-Loup joue un rôle important pour promouvoir la MRC de Rivière-du-Loup et ses attraits auprès de personnes disposées à quitter les grands centres urbains pour s’établir en région. «Nous participons à trois évènements sur l’emploi à Montréal dont le Salon Évènement Carrières qui a eu lieu les 10 et 11 avril derniers. Il y a des personnes prêtes à sortir de Montréal», a indiqué Marie-Josée Huot.

Le CLD y fait la promotion de la «MRC de Rivière-du-Loup, la vraie vie». D’ailleurs, on y notait la participation de Michel Lagacé, préfet de la MRC de Rivière-du-Loup, et Sylvie Vignet, mairesse de la Ville de Rivière-du-Loup.

Le CLD agissait donc comme porte-parole de toutes les entreprises de son territoire et plus particulièrement de cinq d’entre elles qui lui avaient confié plus spécifiquement 32 postes à combler, des emplois très spécialisés comme machiniste, contremaitre, coordonnateur de production, etc. «Sur place, nous procédons à une présélection et nous ramenons ça à l’employeur», a noté Mme Huot.

Publicité

Commentez cet article