X
Rechercher
Nous joindre
Publicité

Cinq avocats prennent la route de la retraite

durée 3 avril 2019 | 15h55
  • Mario Pelletier
    Par Mario Pelletier

    Journaliste

    Le 29 mars dernier, les membres du District de Kamouraska du Barreau du Bas-Saint-Laurent - Gaspésie - Iles-de-la-Madeleine ont souligné le départ à la retraite de cinq avocats : Denis Rioux, Clément Massé, Claude Simard, René Chamard et Clément Laferrière.

    Info Dimanche les a rencontré à la fin de la fête organisée à leur intention et à laquelle assistaient une trentaine d’avocats. Me Denis Rioux (Barreau 1967), de Rivière-du-Loup, cumule donc 50 ans de pratique. «Les changements dans la législation ont été une grande source d’adaptation dans notre profession. De plus aujourd’hui, même avec l’informatique, il y a beaucoup plus de paperasse. C’était plus simple au début», a commenté Me Rioux.

    Me Clément Massé (Barreau 1974), également de Rivière-du-Loup, a pour sa part souligné les changements technologiques comme élément qui a bouleversé leur façon de travailler. «Ç’a commencé avec le FAX puis le développement de l’informatique», a-t-il noté. «Me Massé a été très impliqué au niveau du Barreau du Québec, soit l’ordre professionnel des avocats», a souligné Me Pascale Gaudette, membre du conseil d’administration du Barreau de secteur, qui a organisé en compagnie de Me Monia Mainville la fête à l’Hôtel Universel.

    Me Claude Simard (Barreau 1976), qui a fait un retour dans la région de Rivière-du-Loup en 2014 pour poursuivre sa carrière d’avocat, a œuvré en poursuite criminelle et pénale jusqu’en 2003. Il fut par la suite sous-ministre associé au ministère de la Justice et commissaire à la déontologie policière. «Il y a plus de pression maintenant dans notre profession, notamment en raison de nombreux amendements», a-t-il souligné.

    Me René Chamard (Barreau 1972) réside à La Pocatière. «La transition entre les façons de faire a représenté de bons défis. Il y a plus de cas aujourd’hui parce qu’il y a plus de lois», a-t-il indiqué. Clément Laferrière (Barreau 1995) a lui aussi travaillé à La Pocatière. «Pour moi, la multiplication des procédures a contribué à augmenter notre travail», a-t-il ajouté.

    C’est donc avec le sentiment d’avoir bien représenté la population qu’ils prennent tous les cinq le chemin de la retraite.

    commentairesCommentaires

    1

    • FR
      Flavius Roy
      temps Il y a 5 ans
      Félicitation Claude ,très belle carrière.Je garde un bon souvenir.
    Publicité

    RECOMMANDÉS POUR VOUS


    19 mai 2024 | 6h33

    Témis en Bière de retour en août

    C’est du 1er au 3 août que se tiendra la 4e édition de Témis en Bière au Parc Clair Soleil de Témiscouata-sur-le-Lac dans le quartier Cabano. Lors de ce festival de la bière, il sera possible de manger des produits locaux et régionaux, puis d’écouter de la musique alors que l’admission sera gratuite pour entrer sur le site. Ainsi, des ...

    19 mai 2024 | 6h29

    Le Mouvement Desjardins abandonne les régions, selon les syndicats 

    Le Conseil régional FTQ Bas-Saint-Laurent – Gaspésie – Îles-de-la-Madeleine, le SEPB-Québec local 575, ainsi que les représentants de la société civile et maires de la région, dénoncent la décision du Mouvement Desjardins de fermer ses bureaux, guichets et centres de services dans 10 municipalités. Pour les différents porte-paroles, il est clair que ...

    19 mai 2024 | 6h03

    La qualité de l’air sera suivie et mesurée à Saint-Mathieu-de-Rioux

    Le ministère de l’Environnement a récemment fait part de nouvelles mesures qu’il allait mettre en place afin de s’assurer de la qualité de l’air à Saint-Mathieu-de-Rioux. Des démarches concrètes, issues d’un plan de contrôle, seront entreprises au cours de la saison estivale et viendront répondre aux plaintes répétées envers les émanations de ...