Publicité
5 mars 2019 - 06:53

La Sûreté du Québec active dans les sentiers de motoneige de la région

Andréanne Lebel

Par Andréanne Lebel, journaliste

Toutes les réactions 2

La Sûreté du Québec a mené sa plus grosse opération de contrôle de motoneigistes de l’hiver dans la région le 2 mars dans les MRC de Rivière-du-Loup et de Témiscouata. Une dizaine de patrouilleurs de la SQ ont procédé à des vérifications auprès de 481 motoneiges.

«On a regardé si les véhicules étaient en ordre, si les conducteurs possédaient les permis nécessaires, les preuves d’assurance et d’immatriculation, et la sobriété des conducteurs», explique le sergent Claude Doiron de la Sûreté du Québec.

Au terme de cette opération nommée «Impact», 15 constats reliés à diverses infractions, dont la vitesse, ont été émis par les policiers patrouilleurs en motoneige. Des avertissements ont aussi été signifiés à 21 motoneigistes en lien avec la non-conformité de leurs équipements.

Les policiers de la région formés afin de patrouiller en motoneige ont pu compter sur leurs collègues de l’unité d’urgence et de deux patrouilleurs de la Fédération québécoise des clubs de motoneigistes afin de leur prêter mainforte pour cette opération. «Les commentaires que nous avons eu étaient positifs dans l’ensemble. Les motoneigistes étaient heureux de nous rencontrer dans les sentiers et se sentaient plus en sécurité. Nous avons eu une bonne collaboration de la part de la population», ajoute M. Doiron.

Il ajoute que la température clémente de samedi a créé un fort achalandage dans les sentiers de motoneige de la région. L’opération Impact était menée en collaboration avec la Fédération québécoise des clubs de motoneigistes du Québec.

Publicité

Commentez cet article

Toutes vos réactions

2 réactionsCommentaire(s)
  • Merci à vous Richard ainsi qu'à tous les autres propriétaires qui accordent des droits de passages. C'est malheureusement un très faible pourcentage de motoneigistes qui ne respectent pas les propriétaires (vitesse, bruit et hors sentier) et qui mettent en péril les droits de passages. Encore Merci

    Olivier - 2019-03-07 12:41
  • Un sentier de motoneige passe sur mon terrain et je suis heureux d'accommoder, sauf quand passe une motoneige extrêmement bruyante. Ce qui arrive quelques fois par semaine. Ça mériterait un constat d'infraction. À part ça, ces machines ont évolué considérablement au niveau du bruit et de l'odeur et je suis heureux de leur passage.

    Richard - 2019-03-05 09:04