Publicité
20 février 2019 - 15:24

Le député Denis Tardif salue l’ajout de 26 classes de maternelle 4 ans dans la région

Info Dimanche

Par Info Dimanche, [email protected]

Toutes les réactions 4

Le député de Rivière-du-Loup Denis Tardif souligne que l’ajout de 26 classes de maternelle 4 ans au sein des commissions scolaires de Kamouraska–Rivière-du-Loup (18) et du Fleuve-et-des-Lacs (8) est une bonne nouvelle pour les familles de la circonscription.

L’annonce présentée par le ministre de l’Éducation et de l’Enseignement supérieur, Jean-François Roberge, respecte la vision du gouvernement de faire de l’éducation un enjeu prioritaire pour le présent mandat. Les directeurs des deux commissions scolaires ont toutefois confirmé à Info Dimanche que les nouvelles classes de maternelle 4 ans seront mises en place progressivement. Du côté de la CS de Kamouraska-Rivière-du-Loup, une implantation réaliste compterait de cinq à six classes à la prochaine rentrée scolaire, d’après le directeur général Antoine Déry.

«Cet ajout du nombre de classes de maternelle quatre ans est un outil essentiel pour tous les ménages à faible revenu de notre circonscription. Le gouvernement vient prôner une meilleure égalité des chances, et ce, dès le plus jeune âge», commente Denis Tardif, député de Rivière-du-Loup–Témiscouata

Ce n’est qu’un enfant sur quatre âgé de quatre ans qui fréquente un Centre de la petite enfance (CPE) à l’échelle provinciale. Le gouvernement du Québec veut améliorer l’égalité des chances de tous les enfants du Québec par un réseau gratuit et accessible. Le dépistage et le suivi des élèves aux prises avec des problèmes d’apprentissage seront plus efficaces grâce à la présence de ressources spécialisées en milieu scolaire. Les familles conservent le libre-choix d’envoyer leur enfant dans une classe de maternelle quatre ans ou encore dans un Centre de la petite enfance, puisque les deux systèmes sont complémentaires. L’ajout des 26 classes dans la région s’inscrit dans la volonté du gouvernement d’offrir tous les outils pour assurer la réussite scolaire des enfants.

Le gouvernement du Québec réitère sa volonté de poursuivre les investissements et d’augmenter le nombre de places dans les Centres de la petite enfance notamment dans la région de Rivière-du-Loup–Témiscouata. Les autres services de garde éducatifs ne seront pas laissés pour compte par le gouvernement, ajoute M. Tardif.

Les commissions scolaires sont des alliés dans ce projet de déploiement à la grandeur de la province. Le nombre de classes divulgué par le ministère relève des espaces disponibles acheminés par les commissions scolaires.

Il est important de spécifier que le nombre de classes proposé par le ministère de l’Éducation aux commissions scolaires est basé sur les données de chaque secteur. Le nombre de classes de maternelle quatre ans pourrait atteindre jusqu’à 18 classes supplémentaires dans le cas de la Commission scolaire de Kamouraska–Rivière-du-Loup. Toutefois, le nombre de classes est déterminé en fonction du nombre d’inscriptions.

Publicité

Commentez cet article

Toutes vos réactions

4 réactionsCommentaire(s)
  • On va devancer l'âge de la prise du Ritalin, Le Québec va battre plus que des records, Le Québec va pouvoir s'inscrire dans le Livre Guinness des records.

    Christian - 2019-02-21 11:42
  • Le député n'a pas le choix d'applaudir aux improvisations de son parti. Pourquoi ne pas améliorer ce qui existe déjà (CPE) plutôt que d'imposer une charge additionnelle à notre système d'éducation en manque de ressources? Quel est l'intérêt pour un enfant de se retrouver dans un système déjà en manque? avec des enfants de cinq à onze ans, beaucoup plus vieux que lui? où sont les études qui montrent son avantage par rapport à une dernière année dans un milieu où il joue un rôle d'ainé? Monsieur Legault n'en fait qu'à sa tête pour son image...

    Grand-père Richard - 2019-02-21 10:06
  • Ils vont mettre où les classes de 4 ans, dans des roulottes, il y plus de place à RDL, ni à St-Antonin, ni à St-Modeste.
    L'enfant qui va être né à la fin de septembre, il aura même pas 4 ans.
    Il y a un manque de professeur présentement, ils vont les prendre où les profs.
    Encore une autre chose pour écoeurer encore plus les jeunes de l'école., on va te donner un ans plus de scolaire.
    Le ministre de l'éducation a dit que ça serait pas le même programme que celui des CPE, ça va être un beau mélange quand ils vont être tous à la maternelle 5 ans

    Christian - 2019-02-20 15:52
  • M.Tardif, faites nous grâce des salutations et procédé à leur implantation avec du personnel qualifié et des locaux adoptés à cette clientèle. J'aime la volonté d'aller de l'avant mais ma mémoire me dit «attention», car j'en ai connu des intentions qui ne se sont jamais réalisées.

    Jules - 2019-02-20 15:44