Publicité
21 février 2019 - 06:02

Technologues en électronique industrielle : les employeurs se les arrachent

Le métier de technologue en électronique industrielle offre des possibilités d’emplois sans précédent. Au Cégep de Rivière-du-Loup, les étudiants de ce programme ont d’ailleurs eu l’opportunité de recevoir la visite d’entreprises phares dans leur domaine respectif, à la recherche de main-d’œuvre afin de pouvoir divers postes disponibles.

Afin d’aider les besoins d’effectifs qualifiés du secteur, les employeurs et le Cégep travaillent main dans la main. Emplois avec conditions supérieures, initiative du Cégep offrant 1 000 $ par session pour les futurs étudiants de l’extérieur, une formule alternance travail-études avec des stages rémunérés pendant le parcours collégial : l’offre d’incitatifs est bien présente pour encourager le recrutement de futurs technologues.

« Les technologues en électronique industrielle sont fortement recherchés et cette situation est répandue un peu partout au Québec », mentionne Julie Garon Jomphe, conseillère en ressources humaines chez Produits forestiers Résolu lors de sa récente visite au Cégep. «Même en tant que chef de file nord-américain de notre secteur d’exploitation, nous avons des difficultés de recrutement. Pourtant, c’est un métier varié et rempli de défis. Nos employés sont autonomes et mènent des projets de A à Z. Nous offrons des conditions d’emploi très compétitives ainsi que des avantages sociaux incluant un régime de retraite».

Pour Denis Paradis, responsable de la coordination du Département de technologie de l’électronique industrielle du Cégep de Rivière-du-Loup,  «les étudiants sont rapidement en contact avec la réalité du marché du travail. Ils rencontrent et visitent plusieurs entreprises lors de leurs études et créent des liens avec de futurs employeurs».

Les technologues en électronique industrielle bénéficient d’un taux de placement de près de 100 %. Environ 98 % des diplômés sont en activité après la fin de leurs études. Le programme du Cégep forme de futurs professionnels qui pourront travailler, entre autres, dans des entreprises manufacturières ou de distribution électrique, des firmes de génie-conseil, de robotique et plusieurs autres secteurs industriels. En ce moment, le Cégep de Rivière-du-Loup est en période de recrutement pour sa prochaine cohorte.

Publicité

Commentez cet article