Publicité
12 février 2019 - 10:43

Veille météorologique : prudence sur le réseau routier

Toutes les réactions 3

Les conditions météorologiques annoncées pourraient rendre les déplacements difficiles sur les réseaux routiers au cours des prochaines heures. Les policiers de la Sûreté du Québec seront présents en plus grand nombre afin d’intervenir aux endroits stratégiques. Ce déploiement vise le changement de comportement des usagers du réseau routier, en amont d’une tempête hivernale et de détérioration des conditions routières.

Les collisions, lors de conditions climatiques précaires, sont principalement causées par le comportement des conducteurs qui n’adaptent pas leur conduite en conséquence. Nous invitons les utilisateurs du réseau routier à réduire leur vitesse, à garder leurs distances avec le véhicule qui les précède et à s’assurer que leurs vitres, phares et feux sont bien dégagés.

Lors d’une veille d’un changement dans les conditions climatiques, les automobilistes sont invités à prévoir leurs déplacements afin d’assurer leur sécurité et celle des autres usagers de la route. Pour ce faire, ils peuvent consulter le site www.quebec511.info afin de vérifier l’état de la route qu’ils prévoient emprunter.

Selon l’article 330 du Code de la sécurité routière, le conducteur d’un véhicule routier doit réduire la vitesse de son véhicule lorsque les conditions de visibilité sont rendues insuffisantes à cause de l’obscurité, du brouillard, de la pluie ou d’autres précipitations ou lorsque la chaussée est glissante ou n’est pas entièrement dégagée.

 

 

Publicité

Commentez cet article

Toutes vos réactions

3 réactionsCommentaire(s)
  • @Mélissa

    Il ne faut pas tout prendre au pied de la lettre, on voit bien que Christian le prend en riant

    Faut croire qu'il y a des profs qui manquent d'humour, par chance pas dans mon entourage
    Bonne chance pour le dernier droit, vous allez en avoir besoin!

    Isabelle - 2019-02-12 17:23
  • Réponse à Christian.
    C’est déjà arrivé que les écoles ferment plus que 5 jours de flottante pour des raisons de tempête. La Semaine de relâche n’a jamais été enlevée pour ça. Cette semaine est nécessaire pour les enfants, les parents et les profs! L’étape 2 sera finie et le dernier droit vers juin est très chargé. La Semaine de relâche doit demeurer pour assurer une fin d’année scolaire harmonieuse et réussie! Personne ne contrôle la température. Il faut s’organiser et faire avec.

    Mélissa - 2019-02-12 14:52
  • Je prévois une autre journée pas d'école, ils vont être rendus à 8 jours, février est pas fini et surtout mars, le mois de la neige.

    On devrais annuler la semaine de relâche !!!

    Christian - 2019-02-12 11:32