Publicité
23 janvier 2019 - 09:34 | Mis à jour : 11:21

Projet de logements pour ainés sur le site de la Résidence du Havre

Marc-Antoine Paquin

Par Marc-Antoine Paquin, Journaliste

Twitter Marc-Antoine Paquin

À quelques heures du triste 5e anniversaire de l’incendie de la Résidence du Havre, la municipalité de L’Isle-Verte a confirmé que le site, inoccupé depuis la tragédie, pourrait accueillir une nouvelle construction pour ainés. Un projet de 35 unités d’habitation, évalué à environ 7 M$, sera déposé prochainement. 

Selon la mairesse Ginette Caron, le site du Havre s’est révélé être un emplacement tout désigné pour y aménager une nouvelle résidence. Sans oublier le passé, ce projet est une façon de continuer d’avancer. 

«Oui, c’est peut-être une surprise pour une partie de la population, mais il faut voir cela d’un autre angle. Dans plusieurs années, est-ce que ce sera mieux si on passe devant ce site et qu’il est toujours le même? Il faut rebâtir sur ce terrain-là. Il faut passer à autre chose», a-t-elle mentionné, le 22 janvier. 

Évidemment, si la réalisation d’une nouvelle résidence va de l’avant, la partie du bâtiment qui a été épargnée par les flammes sera détruite. Recommencer en neuf sera la meilleure solution, a-t-on statué. D'ailleurs, un sondage a cet effet aurait été réalisé auprès de la population.

BESOINS CRIANTS

Depuis janvier 2014, la Villa Rose des Vents est la seule résidence à offrir des logements (11) pour personnes âgées à L’Isle-Verte. La perte de la Résidence du Havre, qui comptait 52 unités d’habitation, a créé un problème criant dans la municipalité.

«Je connais plusieurs personnes qui ont été contraintes de quitter L'Isle-Verte pour aller habiter à l'extérieur. D'autres ont décidé de simplement rester à la maison [...] Il faut redonner à L'Isle-Verte une résidence qui va offrir plus de places, mais aussi plus de services. Il faut penser aux personnes en perte d'autonomie aussi», a ajouté Mme Caron. 

Rappelons qu’en 2017, la Villa Rose des Vents avait confirmé son désir d’enclencher un projet d’agrandissement afin d'intégrer davantage de logements. Plusieurs problèmes se sont cependant dressés devant le projet, dont le manque d’espaces disponibles au centre du village. Aujourd'hui, la Corporation Les Amis des Aînés de L'Isle Verte, qui supervise la gestion de la Villa, est toujours derrière le projet actuel. Les Habitations Populaires de l’Est, un groupe de ressources techniques, est aussi impliqué. 

«Beaucoup de personnes ont été marquées par l'incendie, mais on commence tranquillement à penser à autre chose [...] Pour L'Isle-Verte, c'est du bon, ça va permettre de garder notre monde et nos familles», a partagé Gérald Pelletier, président de la Villa Rose des Vents.

Selon les premières informations, la nouvelle résidence pour aînés serait financée par une aide financière de la Société d’habitation du Québec (SHQ), par un prêt bancaire et par des dons. La Municipalité de L'Isle-Verte serait aussi impliquée en offrant un crédit de taxes. 

On espère pouvoir ficeler le projet au cours de l’année 2019.

 

Publicité

Commentez cet article