Publicité
23 décembre 2018 - 06:59

La campagne des paniers de Noël fait des heureux

Mario Pelletier

Par Mario Pelletier, Journaliste

Le 20 décembre dans les locaux de l’ancien Shaker, des bénévoles de la Société Saint-Vincent-de-Paul de Rivière-du-Loup ont accueilli de nombreuses personnes venues chercher un panier de Noël leur permettant de passer un plus beau temps des Fêtes.

Gilles Pelletier, président, a mentionné que l’organisme a reçu 325 demandes cette année, dont 75 pour des familles de trois personnes et plus. «Il y a une famille de 10 personnes dont huit enfants, elle a obtenu un panier de Noël plus imposant», a souligné M. Pelletier.

«Les paniers de Noël pour les grosses familles comprennent des denrées pour plus de 250 $ tandis qu’une personne seule reçoit des articles pour environ 125 $», a ajouté Gilles Lapointe, vice-président de la Société Saint-Vincent-de-Paul de Rivière-du-Loup. «Cette année, 55 % des paniers de Noël sont pour des personnes seules; ces gens-là doivent louer un appartement seul», a noté le président.

Ces denrées rendront certainement cette période des Fêtes un peu plus agréable pour de nombreux citoyens de notre communauté. Pour ceux qui ne pouvaient pas se déplacer le 20 décembre, des bénévoles leur ont porté ce cadeau de Noël de la part de la population.

La Société Saint-Vincent-de-Paul a obtenu cette année plus de 45 000 $ en dons (argent et denrées). La campagne porte-à-porte de la Guignolée effectuée par des bénévoles a permis d’amasser plus de 18 000 $. La Guignolée des médias a quant-à-elle recueilli 17 000 $. Des partenaires et des dons spéciaux ont également fait en sorte d’atteindre un si beau résultat.

«Merci aux gens qui ont contribué à ce succès par leurs dons. Merci à nos bénévoles, à nos commanditaires, à Cominar (Centre commercial Rivière-du-Loup) pour l’utilisation des locaux, à la Ville de Rivière-du-Loup pour les tables. Joyeux temps des Fêtes à tous!», a conclu le président de la Société Saint-Vincent-de-Paul au nom des membres du comité.

Notons finalement que la Société Saint-Vincent-de-Paul fait également du dépannage alimentaire en cours d’année, en collaboration avec le Carrefour d’initiatives populaires de Rivière-du-Loup.

Publicité

Commentez cet article