Publicité
15 décembre 2018 - 15:36 | Mis à jour : 17:47

Une «Corde à linge» pour tenir les coeurs au chaud

Marc-Antoine Paquin

Par Marc-Antoine Paquin, Journaliste

Twitter Marc-Antoine Paquin
Toutes les réactions 1

Le temps des Fêtes est une période associée à la générosité et au don envers autrui. La ville de Rivière-du-Loup en a eu un autre bel exemple, ce samedi 15 décembre, alors qu'un mouvement de générosité et de solidarité, appelé la «Corde à linge», a officiellement été inauguré au parc Blais. 

Pour une période d'un mois cet hiver, du 15 décembre au 15 janvier, des mitaines, tuques et foulards seront ainsi disponibles gratuitement pour quiconque en a besoin, sans question. Étendus près de la rue Lafontaine, les vêtements crées un arc-en-ciel de couleurs qui attirent le regard. Le geste qu'ils représentent réchauffent aussi le coeur. 

Cette réalisation est celle de Sylvie Sirois, une citoyenne impliquée, qui a décidé de d'emboiter le pas d'un mouvement de générosité qui est née en Amérique du Nord, mais qui a vite conquis des pays d'Europe comme la France. Au Québec, les villes de Trois-Rivières et Sherbrooke embrassent l'idée depuis quelque temps déjà. 

En réalité, c'est la deuxième année que Mme Sirois tente l'expérience au centre-ville de Rivière-du-Loup, elle qui avait accroché des vêtements aux arbres du parc en décembre 2017. Cette fois, cependant, le projet est de plus grande envergure et il a été réalisé en collaboration avec la Ville de Rivière-du-Loup et la Maison de la Famille du Grand-Portage qui a accepté de le parrainer. 

«La Corde à linge est un dispositif simple qui permet à des gens de venir accrocher des vêtements d'hiver propres et en bon état dont ils ne se servent plus, afin que d'autres personnes puissent en profiter», partage l'instigatrice, soutenu dans cette aventure par les membres de sa famille. «Mon conjoint a été témoin d'une initiative semblable aux États-Unis. Quand il me l'a montrée, je me suis dit qu'il fallait faire pareil chez nous.»

POUR TOUS 

Loin de s'adresser seulement aux personnes dans une situation de précarité, la Corde à linge est conçue pour tous. Les Louperivois de tous âges et de toutes classes sociales peuvent en bénéficier en offrant ou en recevant. «L'appauvrissement peut atteindre tout le monde. La vulnérabilité, elle entre dans nos maison tout d'un coup», a d'ailleurs rappelé France Rousseau, directrice générale de la Maison de la Famille, avec justesse. 

Présente pour l'inauguration avec le conseiller municipal Steeve Drapeau et le directeur du Service loisirs, culture et communautaire, Benoit Ouellet, la mairesse Sylvie Vignet s'est aussi réjouit de voir le tout prendre forme. C'est une initiative qui cadre bien, selon elle, avec les Louperivois, «chauds de coeur». 

«Merci à madame Sirois pour cette initiative qui cadre dans l'esprit des Fêtes de donner, de soutenir et et de penser aux autres. C'est un projet qui est généreux et j'ai beaucoup d'admiration pour cela [...] Nous sommes très heureux d'accueillir cette belle idée à Rivière-du-Loup», a-t-il déclaré.

PRENDRE ET DONNER

Vers 14 h, samedi, plusieurs dizaines de vêtements étaient déjà accrochés et disponibles. Au cours des prochaines semaines, des bénévoles se rendront sur place chaque jour pour déneiger la corde à linge. Les passants sont d'ailleurs invités à donner un petit coup de main lorsque cela adonne. Un petit balais est à disposition. 

La population de la Rivière-du-Loup et des environs est invitée à participer en grand nombre avec nous. C'est le temps de regarder dans nos tiroirs et armoires et d'offrir une 2 vie à certains de nos vêtements. «Une maman a pris un foulard et des gants tout à l'heure, puis elle est revenue offrir des tuques. 

Sylvie Sirois espère que le projet donnera envie à d'autres personnes de lancer quelque chose de similaire dans les municipalités voisines. Déjà, du côté de la Maison de la Famille du Grand-Portage, on croit que l'idée fera des petits dans les années à venir. 

 

Publicité

Commentez cet article

Toutes vos réactions

1 réactionsCommentaire(s)
  • Bravo Sylvie pour cette idée inspirante.

    La philosophie du temps des fêtes prend toute sa force avec des gens comme toi. J'espère que tu seras copiée par d’autres personnes .

    Gaston Pelletier - 2018-12-16 10:08