Publicité
6 décembre 2018 - 11:28 | Mis à jour : 11:35

Unités modulaires : une solution à court terme au manque d’espace

Andréanne Lebel

Par Andréanne Lebel, journaliste

L’école internationale Saint-François-Xavier de Rivière-du-Loup a ouvert les portes de ses nouvelles unités modulaires, qui accueillent depuis environ trois semaines une soixantaine d’élèves de 6e année. Deux élèves bénéficiant de cet agrandissement de l’école se sont portés volontaires pour être les porte-paroles de leurs camarades de classe.

L’ajout de ces unités modulaires sert à répondre au manque urgent d’espace dans les écoles du secteur de Rivière-du-Loup. La Commission scolaire Kamouraska-Rivière-du-Loup a d’ailleurs déjà déposé ses demandes auprès du ministère de l’Éducation pour la construction d’une nouvelle école, ainsi que pour l’agrandissement de l’école de Saint-Modeste, qui bénéficie elle aussi d’unités modulaires.

«J’aime vraiment ça. Ça nous apporte du changement et du renouveau. Ça nous récompense pour nos cinq autre années  de travail (…) L’adaptation n’était pas énorme. Nous avons plus de place, surtout pour nos vêtements dans le vestiaire l’hiver», explique Antoine Boucher. Chacune des unités modulaires mesure 60 mètres carrés. Les nouveaux locaux de classe sont chauffés, ventilés et climatisés. Un vestiaire et des casiers ont aussi été aménagés dans le corridor. Pour la Commission scolaire de Kamouraska–Rivière-du-Loup, bien que les élèves soient confortablement installés, ces unités de qualité sont une réponse à court terme au manque d’espace.

Norah Vilivong estime que le déménagement dans les nouvelles classes est positif pour ses apprentissages. «C’est réjouissant d’être ici pour notre dernière année. C’est vraiment bien, je préfère plus apprendre dans ces classes-là que dans les anciennes.»

Les bureaux des enseignants, tout comme certains disposés dans les classes pour les élèves sont ajustables en hauteur. Ils bénéficient des mêmes équipements que les classes régulières, tels que des tableaux interactifs, ainsi que de nouveaux ordinateurs portables reliés à un serveur info-nuagique.

«Les locaux sont bien éclairés, bien équipés (…) C’est certains que nous avons eu un peu d’adaptation à faire puisque nos classes étaient situées au 4e étage. Nous sommes plus près des sorties et maintenant il y a plus de place pour tout le monde dans l’école», explique l’enseignant de 6e année Alexandre Gaudreau.

L’entrepreneur a ajouté un éclairage à DEL afin qu’il puisse être ajusté à distance en fonction des situations. La directrice de l’école internationale Saint-François-Xavier souligne que les unités modulaires sont fonctionnelles depuis environ trois semaines. L’installation de ces trois nouvelles classes avait nécessité le démantèlement de la patinoire municipale. Au début de l’année scolaire 2018-2019, le conseil des commissaires a réitéré ses demandes d’ajout d’espace à Rivière-du-Loup pour une école de 21 classes, et l’agrandissement de celle de Saint-Modeste pour la construction d’un gymnase et l’ajout de quatre classes.

 

Publicité

Commentez cet article