Publicité
29 novembre 2018 - 09:21 | Mis à jour : 10:09

Préfecture de la MRC de Rivière-du-Loup

Un 9e mandat pour Michel Lagacé

Marc-Antoine Paquin

Par Marc-Antoine Paquin, Journaliste

Twitter Marc-Antoine Paquin
Toutes les réactions 4

Le préfet sortant de la MRC de Rivière-du-Loup, Michel Lagacé, a vu la confiance de ses pairs renouvelée le mercredi 28 novembre lors de la séance du conseil de la MRC alors qu’il a été réélu pour une 9e fois à la préfecture. Un nouveau mandat qu’il souhaite dans la continuité. 

«Je suis évidemment bien content […] Ça veut dire que les élus reconnaissent que la MRC de Rivière-du-Loup assume un leadership certain et que je représente bien, je pense, les attentes du conseil de la MRC en regard des sujets qui nous intéressent que ce soit le développement économique et le développement social en lien avec les projets que nous avons menés comme l’éolien et la biométhanisation», a commenté M. Lagacé.

VOTE

Ce nouveau mandat est effectif jusqu'en 2020. Les élus, qui étaient tous présents à l’exception de la mairesse Louise Newbury de Notre-Dame-des-Sept-Douleurs, absente en raison des conditions climatiques, ont procédé à un vote secret à la Salle Alcide-Ouellet de Saint-Cyprien, sous la supervision de Me Linda Mimeault, adjointe à la direction et secrétaire-trésorière adjointe. Au total, le préfet a récolté 17 votes sur 19. Il y a eu un vote en faveur du maire de Saint-Arsène Mario Lebel et un vote annulé.

Le nombre de voix par municipalité se répartit comme suit : 7 voix pour la Ville de Rivière-du-Loup, 2 pour Saint-Antonin et 1 voix pour chacune des autres municipalités de la MRC. Pour être élu, ou réélu, le préfet doit obtenir la majorité absolue, c’est-à-dire un minimum de 11 voix exprimées.

«Quand j’ai débuté en 2002, je ne crois pas que je pensais, même dans mes pensées les plus folles, pouvoir être toujours à la gouverne du conseil de la MRC 16 ans plus tard, mais c’est le cas. Des fois, quand l’énergie baisse et que tu as moins de désir, les gens ont l’impression que c’est peut-être mieux de regarder ailleurs, mais dans notre cas, hier, les élus ont bien compris qu’il restait encore beaucoup de travail et que mon énergie était toujours là.»

PROJETS

«Les principaux projets pour la MRC de Rivière-du-Loup dans les prochains mois sont, entre autres, l’adoption du schéma de l’aménagement révisé. Début 2019, on devrait répondre aux exigences du ministère des Affaires municipales, notamment. La suite, c’est le parc territorial et tout ce qui à trait aux projets éoliens qu’on va souhaiter qu’éventuellement Hydro-Québec puisse remettre sur les rails», a complété le préfet.

Michel Lagacé est préfet de la MRC de Rivière-du-Loup depuis 2002. Il est également maire de la municipalité de Saint-Cyprien depuis 1997 et était auparavant conseiller municipal depuis 1988.

Collaboration : François Drouin

 

Publicité

Commentez cet article

Toutes vos réactions

4 réactionsCommentaire(s)
  • Ventilateur ou (l'éolienne) sur son bureau ??


    Y'a tellement de jasette, qu'y aurait surement une piaste ou deux a faire a la
    brancher sur le réseau…




    Un électron libre - 2018-12-02 22:05
  • C'est pour quand élire notre préfet... , nos voisins le font, les basques, le témis et le kamouraska
    Ce serait plus révélateur, c'est malsain, que se soit les maires qu'ils se prononcent sur cette méthode des années soixante, aux citoyens de décider de la préfecture,

    trop, c'est trop - 2018-11-30 10:15
  • Félicitation ....... le tout doit être relié à l'usine de biomémarchepas ou encore les éoliennes dont nous avons pas de besoin de leur électricité? Je cherche des projets porteurs ou des réussites de la MRC et rien ne me vient: quelqu'un peu m'aider?

    Impensable - 2018-11-29 18:48
  • Toutes mes félicitations Michel. Un collègue d'école. Claude Denis

    Denis - 2018-11-29 17:30