Publicité
27 novembre 2018 - 09:24

Grève des travailleurs des postes à Rivière-du-Loup

Info Dimanche

Par Info Dimanche, [email protected]nfodimanche.com

Vers 8h ce matin, les membres du Syndicat des travailleurs et travailleuses des postes (STTP) ont déclenché des grèves spontanées un peu partout au Canada, dont à Rivière-du-Loup, où des employés ont manifesté sur la rue Hôtel-de-Ville. Ce moyen de pression survient au lendemain de l'adoption d'un projet de loi spéciale par le Sénat ordonnant la fin des grèves tournantes et le retour au travail.  

D'après le syndicat, la loi renvoie les travailleurs des postes aux mêmes vieux problèmes non réglés en milieu de travail, et ce, durant la période la plus occupée de l’année. «Les travailleurs et travailleuses des postes sont consternés et scandalisés, et avec raison, déclare Mike Palecek, président national du STTP. Cette loi enfreint notre droit à la libre négociation collective, qui est pourtant garanti par la Charte canadienne des droits et libertés.»

Le président national du STTP affirme que ses membres continueront de défendre leur droit de négocier une entente. «Nous savons qu’une convention collective imposée par arbitrage ne fera que prolonger les problèmes d’accidents du travail, d’inégalité et de surmenage. Si le gouvernement de Justin Trudeau pense que l’adoption de ce projet de loi réglera quoi que ce soit à long terme, il se trompe.»

Le syndicat est en position de grève légale jusqu'à midi le 27 novembre. Postes Canada souligne que les accumulations de courrier dans le réseau sont importantes et les clients peuvent encore s’attendre à des délais au cours des semaines à venir.

 

 

Publicité

Commentez cet article