Publicité
16 novembre 2018 - 06:00

Plus de 200 personnes parlent d’innovation à Rivière-du-Loup

Mario Pelletier

Par Mario Pelletier, Journaliste

«Votre présence témoigne de l’intérêt porté à l’innovation et de l’importance d’échanger nos savoirs. Je suis fier que le deuxième Rendez-vous de l’innovation de l’Est-du-Québec se tienne à Rivière-du-Loup cette année», a mentionné la mairesse Sylvie Vignet en ouverture de cet évènement présenté le 15 novembre à l’Hôtel Universel.

Le Réseau des villes innovantes de l’Est-du-Québec, le comité Défi innovation (comité organisateur des Rendez-vous) et la Ville de Rivière-du-Loup ont ainsi accueilli plus de 200 personnes dans le centre de congrès louperivois. Mme Vignet a noté que «la région a décidé de se prendre en main face à une mondialisation qui s’impose».

Ce Rendez-vous de l’innovation de l’Est-du-Québec avait pour objectifs d’inciter les dirigeants et travailleurs à implanter de nouvelles technologies dans leurs entreprises et de faire connaitre le support à l’innovation disponible dans l’Est-du-Québec.

Au cours de cette journée, les participants ont pu compter sur des conférences offertes par Desjardins, Premier Tech, Servlinks Communication, Solutions Novika, Groupe Lead management, Créations Verbois, Graphie 222, InovaWeld, Bell Canada, PB Dimension RH et le Living lab en innovation ouverte du Cégep de Rivière-du-Loup. Les thèmes portaient notamment sur l’impression 3D, l’internet des objets, l’industrie, le commerce et les services 4.0, l’économie circulaire, la résolution de problèmes en innovation collaborative et en recrutement de main-d’œuvre.

«L’innovation est implantée dans une entreprise pour la rendre plus performante. On utilise le numérique pour que toutes les fonctions et les appareils puissent se parler entre eux et limiter les interventions humaines. Nous n’avons pas le choix de nous tourner vers ça», a expliqué Denis Goulet, directeur du Service du développement économique de la Ville de Rivière-du-Loup.

Notez qu’un Fonds régional d’innovation, géré par la Société de promotion économique de Rimouski, est désormais opérationnel et dispose d’un million de dollars sur trois ans. Les demandes doivent être soumises auprès des villes membres du Réseau des villes innovantes de l’Est-du-Québec, dont La Pocatière, Rivière-du-Loup et Témiscouata-sur-le-Lac.

Publicité

Commentez cet article