Publicité
15 novembre 2018 - 15:43

Une première convention collective locale avec le CISSS du Bas-Saint-Laurent

Les représentantes du Syndicat du personnel de bureau, des techniciens et professionnels de l’administration du CISSS du Bas-Saint-Laurent – CSN ont procédé le 19 octobre à la signature de la toute première convention collective locale avec le CISSS régional.

Cette négociation avait été lancée à la suite de la création du CISSS. Elle prenait pour la première fois une dimension régionale devant mener à l’uniformisation des clauses et des façons de faire de l’ensemble des services sur le vaste territoire du Bas-Saint-Laurent.

Le contrat de travail des 1 158 syndiqués, membres du syndicat affilié à la Fédération de la santé et des services sociaux de la CSN, encadre 26 matières ayant un impact direct sur le quotidien des personnes salariées, par exemple : les horaires de travail, l’attribution de postes, la formation, les mouvements de main d’œuvre, la gestion des congés et des vacances ainsi que des remplacements.

Les syndiqués connaitront désormais 7 jours à l’avance pour une période de 4 semaines leur horaire de travail. Les personnes de la liste de rappel ne seront pas obligées d’accepter de travailler à plus de 50 km de leur domicile et pourront, si elles le désirent, se limiter à un seul port d’attache ou exprimer leur disponibilité sur l’ensemble du territoire du CISSS.

Appelée à commenter, la présidente du syndicat, Annie Hudon, a déclaré : «Nos membres vont maintenant avoir les mêmes conditions dans toute la région et bénéficieront des mêmes droits peu importe où ils travaillent. Cela devrait faciliter la compréhension et le respect des droits de tout le monde. Nos membres sont contents et nous sommes fiers du résultat ».

Le Syndicat du personnel de bureau, des techniciens et professionnels de l’administration du CISSS du Bas-Saint-Laurent – CSN est affilié au Conseil central du Bas-Saint-Laurent (CSN) qui regroupe plus de 8 500 membres des secteurs public et privé, répartis au sein de 96 syndicats.

Publicité

Commentez cet article