Publicité
13 novembre 2018 - 16:52 | Mis à jour : 17:03

Un statut transitoire pour André Beaulieu

Marc-Antoine Paquin

Par Marc-Antoine Paquin, Journaliste

Twitter Marc-Antoine Paquin

La nomination d’André Beaulieu à titre d’attaché politique pour le député Denis Tardif pourrait être de courte durée. Selon M. Tardif, celui qui est également conseiller municipal à Rivière-du-Loup assure une période de «transition».

Lors d’un entretien avec Info Dimanche, ce mardi 13 novembre, l’élu de la Coalition Avenir Québec dans Rivière-du-Loup-Témiscouata a accepté de revenir sur ce choix qui a fait grand bruit depuis son annonce. 

«M. Beaulieu est là pour assurer une transition. […] J’ai cherché, mon équipe a cherché, mais nous n’avons pas trouvé la personne [au Témiscouata] qui a l’intérêt pour faire ce travail de deux jours par semaine, les vendredis et les samedis. Mais ça ne veut pas dire qu’elle n’existe pas. J’invite les gens à me proposer des noms, ça va me faire plaisir d’étudier les dossiers», a-t-il déclaré. 

Rappelons que la nomination de M. Beaulieu a suscité critiques et réactions au Témiscouata. Plus tôt dans la journée, le maire de Témiscouata-sur-le-Lac a mentionné n’être pas ravi de la situation. Un mécontentement a également été soulevé par le Parti québécois, dans les dernières semaines. 

>> À lire aussi : «Pas de conflit d'intérêts» pour André Beaulieu 

 

Publicité

Commentez cet article