Publicité
2 novembre 2018 - 16:03 | Mis à jour : 16:19

Nomination d'André Beaulieu: le PQ réagit

Toutes les réactions 5

Dans une publication mise en ligne sur Facebook, l'association du Parti québécois dans Rivière-du-Loup - Témiscouata a ajouté sa voix à celles qui critiquent la nomination du conseiller louperivois André Beaulieu à titre d'attaché politique du député caquiste Denis Tardif dans la MRC de Témiscouata.

Le président par intérim, Alexandre April, a rappelé que le premier ministre François Legault, alors dans l'opposition, avait déjà dénoncé un «conflit d’intérêts flagrant» alors que le député libéral Jean D’Amour avait embauché la mairesse de Saint-Alexandre comme attachée politique.
«Il est préoccupant de constater qu’aujourd’hui, le député Denis Tardif embauche un conseiller municipal comme attaché politique. Tout au long de la campagne, il a mentionné qu’il fallait faire de la politique autrement» affirme M. April.

Ce dernier déplore que les premières actions du député caquiste n’aient pas été en ce sens. «Je partage la préoccupation éthique qu’avait monsieur Legault à l’époque. Comment M. Tardif peut-il justifier ce que son chef considérait inacceptable à l’époque. Je comprends que M. Beaulieu n’aura pas de dossier de Rivière-du-Loup en tant qu’attaché politique, car il y est conseiller, mais comment se comportera-t-il dans un dossier qui pourrait favoriser soit le Témiscouata soit sa ville? Une apparence de conflit d’intérêts, c’est aussi grave qu’un conflit d’intérêts. Pour mieux servir les citoyens, il devrait choisir entre ces deux postes d’influence», poursuit-il.

Soulignons qu'au sens strict des Règles déontologiques applicables aux membres du personnel des députés et des cabinets de l’Assemblée nationale, un «membre du personnel ne peut utiliser, communiquer ou tenter d’utiliser ou de communiquer des renseignements qu’il obtient dans l’exercice de ses fonctions ou à l’occasion de l’exercice de ses fonctions et qui ne sont généralement pas à la disposition du public pour favoriser ses intérêts personnels ou ceux de toute autre personne.»

Du même souffle, Alexandre April reproche à Denis Tardif d'avoir procédé à l'embauche de deux conseillers pour les MRC des Basques avec Gilberte Côté et du Témiscouata qui ne proviennent pas de ces deux MRC.

Dans un autre ordre d'idée, le président par intérim souligne que malgré les résultats historiquement faibles du Parti québécois aux élections du 1er octobre dernier, l'association locale demeure «plus unie que jamais».

 

Publicité

Commentez cet article

Toutes vos réactions

5 réactionsCommentaire(s)
  • Cher électrice bien déçu et on pourrait ajouter électrice mal renseignée. m Beaulieu est propriétaire d’un chalet pas loin du miens au lac biencourt et il étais déjà bien impliqué dans la municipalité en faisant du bénévolat et moi je sais de quoi je parle c’est devenu un ami. Pour votre info biencourt est dans la mrc du Témiscouata. Et moi j’ai pas besoin d’un speudonyme pour donner mon opinion. Décevant de voir qu’ils ne font que commencer et vous chialez avant de voir les résultats.

    Dave ouellet - 2018-11-03 13:07
  • À Èlectrice déçue : Qui auriez vous vu à ce poste ? Allez...nommez en ! Pourtant, il n'y avait personne du coin dans le bureau des bénévoles qui ont travaillé à faire élire Denis Tardif. Toujours la grogne, mais pas de positif...On n'en est plus là à la CAQ.

    GB3 - 2018-11-03 12:30
  • À croire qu'il n'y avait pas de personne de compétent dans la MRC du Témiscouata.
    Très frustrant pour les gens du Témiscouata.
    Plus ça change -------plus c'est pareil !!

    Électrice BIEN DÉÇUE - 2018-11-03 00:23
  • Monsieur April a bien compris la tactique du petit député Tardif, qui veut gravir les échelons de son parti en favorisant les petits amis et en ignorant ceux qui l'ont fait élire. Les entreprises Témiscouataines vont se faire offrir les services de Rivière-du-Loup et déménager, comme pour du Breton qui a maintenant de la difficulté à recruter et retenir la main d'oeuvre. Beaulieu...out...

    GiL - 2018-11-02 17:06
  • Pauvre péquiste pratiquement éliminé de la carte et sa critique encore. pensez vous que cela n’est jamais arrivé au parti québécois?

    Réaliste - 2018-11-02 16:34