Publicité
13 novembre 2018 - 11:47 | Mis à jour : 17:03

Dossier des arénas à Témiscouata-sur-le-Lac

Gaétan Ouellet tacle le député Denis Tardif

Marc-Antoine Paquin

Par Marc-Antoine Paquin, Journaliste

Twitter Marc-Antoine Paquin
Toutes les réactions 23

Le nouveau maire de Témiscouata-sur-le-Lac, Gaétan Ouellet, n’a pas mâché ses mots à l’endroit du député Denis Tardif, lui décochant plusieurs flèches et allant jusqu’à l’accuser «d’opportunisme» dans le dossier des arénas, à la suite de la publication d’un communiqué de presse, le 13 novembre. 

Dans une missive envoyée aux médias, le député Tardif avance que le montage financier du nouveau projet d’aréna au Témiscouata n’est «pas admissible dû au 3,6 M$ de compensation d’assurance». Cette réponse du ministère de l’Éducation et de l’Enseignement supérieur aurait d’ailleurs été envoyée à la Ville de Témiscouata-sur-le-Lac, le 27 aout. 

«Sortir cela maintenant, alors qu’il n’a pas été impliqué dans ce dossier très émotif, je considère que c’est de l’opportunisme politique, c’est mettre de l’huile sur le feu», a lancé M. Ouellet qui a rencontré M. Tardif quelques minutes en début de matinée. 

«S’il veut montrer au monde qu’il bouge, c’est un pas pire dossier pour le faire, mais on lui a dit de s’en trouver un autre. Depuis le mois d’aout, la Ville poursuit ses démarches. Depuis mon assermentation, les discussions sont intensives, on ne lâche pas, on progresse», a-t-il ajouté. 

M. Ouellet va même plus loin. Il mentionne n’être «pas ravi» de la nomination du conseiller municipal de Rivière-du-Loup, André Beaulieu, comme attaché politique au Témiscouata et il se demande si le député n’est pas en train de faire diversion sur ce mécontentement qui a aussi été soulevé par le Parti Québécois. 

«On ne digère pas qu’on n’est pas capable de trouver quelqu’un de local pour défendre nos intérêts. Comment voulez-vous qu’on développe des liens avec M. Beaulieu s’il est conseiller à Rivière-du-Loup?»

DOSSIER PROGRESSE

Gaétan Ouellet estime en prime que Denis Tardif s’invite sur une photo dont il n’a pas sa place et il lui reproche de s’immiscer dans un dossier qu’il ne maitrise pas. Dans son communiqué, le député de la CAQ mentionne que le MÉES est «toujours en attente du montage financier officiel et final», que le projet pourrait être déposé de nouveau, mais que les délais de traitement pourraient aller jusqu’à 8 mois. D’ici là, lit-on, il n’y a aucune assurance à savoir s’il restera des fonds disponibles.

«Je répète que la Ville continue d’avoir des discussions intensives avec le ministère. C’est pour ventiler le projet et s’assurer que la portion aréna [de la subvention] puisse être mise sur 2 adresses. Le ministère est intéressé à regarder, alors le dossier chemine et il chemine bien», soutient M. Ouellet. «M. Tardif fait peur en parlant de délais importants et il sous-entend qu’il doit mettre le pied à terre pour ne pas qu’on perde le dossier, alors que nous, nous sommes en train de gagner. Je suis confiant que nous aurons des réponses rapidement, peut-être même la semaine prochaine. Nous ne sommes pas retournés à la case départ.»

Lors des dernières élections, le premier magistrat n’a jamais caché sa volonté de construire un seul aréna neuf à Témiscouata-sur-le-Lac. Aujourd’hui, bien qu’il concède n’avoir pas encore la lettre d’appui du ministère entre les mains, il mentionne que le ressenti est positif et et que le projet est loin d’être mort. 

TRANSPARENCE 

De son côté, Denis Tardif souligne n’avoir fait que respecter ses engagements auprès de la population. «Lors des dernières élections, je me suis engagé à obtenir rapidement des réponses officielles du ministère si le projet s’avérait transférable ou non et à rendre cette information publique. Les citoyens ont maintenant réponse à leurs questions. Il fallait le dire», a-t-il partagé, précisant avoir aussi présenté les faits au Collectif social. 

L’élu de la Coalition Avenir Québec avoue qu’il n’était pas au courant des plus récentes démarches de la Ville auprès de MÉES. Il affirme néanmoins qu’aucun montage financier et final n’avait été présenté au ministère en date du 9 novembre. «L’objectif n’était pas de mettre du gaz sur le feu. Les gens ont le droit à l’information. C’est un dossier trop émotif pour qu’ils restent dans l’ignorance, ça fait partie de ma culture du changement. Je ne remets ni le projet, ni le travail en question.»

Quant au dossier de l’attaché politique André Beaulieu, Denis Tardif mentionne que ce dernier assure présentement «une transition». «J’ai cherché, mon équipe a cherché, mais nous n’avons pas trouvé la personne [au Témiscouata] qui a l’intérêt pour faire ce travail de deux jours par semaine, les vendredis et les samedis. Mais ça ne veut pas dire qu’elle n’existe pas. J’invite les gens à me proposer des noms, ça va me faire plaisir d’étudier les dossiers», a-t-il déclaré. 

 

Publicité

Commentez cet article

Toutes vos réactions

23 réactionsCommentaire(s)
  • Réaliste

    Exactement mon point, je suis entièrement d'accord avec vous. D'où mon incompréhension face aux récentes sorties de M Tardif.

    Pedro Sanchez - 2018-11-14 12:57
  • Pauvre Pedro les libéraux non pas besoin de tardif pour mal paraître et l’ancien député non plus vous n’avez qu’à marquer son nom sur Google et vous constaterez les agissements qui lui on été reproché.

    Réaliste - 2018-11-14 12:21
  • Je ne comprend toujours pas la sortie de M Tardif, si ce n'est de faire mal paraitre Jean Damour et d'embêter Gaétan Ouellet. De ce fait il n'est pas rare que le ministère renvoit les promoteurs et les municipalité à la table à dessin surtout dans le cadre de projet aussi complexe.

    Et j'espère que M Tardif ne passera pas les 4 prochaines année à relever tout les avis de refus et les demandes de modifications des différents ministère sinon ca va lui prendre tout son temps et même plus.

    Avec la sortie sur le dossier de l'aréna et la nomination de M Beaulieu, M Tardif a déjà deux prises contre lui dans le Témis. Il est p-e temps pour lui de regarder en avant et d'être utile plutôt que de regarder en arrière pour faire mal paraitre ses prédécesseurs.

    Pedro Sanchez - 2018-11-14 09:12
  • Je reviens sur l'attaché politique. Je trouve ça plutôt ingénieux de la part de M. Tardif d'avoir prit quelqu'un de RDL. Sinon y'aurais fallu nommer un couple qui loge sur la frontière entre les deux et dont l'un est d'un quartier et l'autre de l'autre quartier. Ce serait intéressant d'avoir un sondage sur la fusion.... juste pour brasser dla ...lol

    Jules... ben oui Jules - 2018-11-14 05:48
  • J'oubliais... Félicitation M. Tardif pour votre pragmatisme.

    Par contre, M. Ouellet qui à mon sens à plutôt raison, devrait se garder une petite gène dans ses propos envers M. Tardif. Vous me semblez être le même type de personne honnête et qui veulent travailler pour le bien de la communauté, pourquoi ne pas travailler avec M. Tardif ?
    Bonne chance dans votre apprentissage ! (comme si ils allaient lire mes conseils...lol)

    Jules - 2018-11-14 05:38
  • C'est toujours enrageant de voir et comprendre le fonctionnement de nos programmes de subventions. On présente un projet aux ministères et nos élus et leurs fonctionnaires s'empressent de dire ou placer la virgule pi le point pour que le projet soit accepté, c'est by-the-book et ridicule. Les élus devraient avoir une certaine latitude et pouvoir se servir de leurs jugements il me semble. Avec un tel fonctionnement et une totale transparence et humilité, ce serait beaucoup plus efficace et économique. Tous ce taponnage inutile qui ne sert qu'a éviter de dire les vrai choses!

    Jules - 2018-11-14 05:21
  • la verite semble choque le maire...et en traitant le depute ainsi il se comporte comme un debutant

    clement - 2018-11-13 19:16
  • Il y avait encore de la magouille,je trouve cela tellement triste.On fait confiance à des gens qui se foutent de nous.M.Tardif continuez votre bon travail et gouvernez autrement c'est ce que nous voulons assez c'est assez les p'tits amis libéraux .

    Écoeuré - 2018-11-13 18:57
  • Moi j’ai deux interrogations, la première le maire dit vouloir deux adresses pour régulariser la situation pourrions-nous faire ça nous aussi comme citoyen pour contourner des règles à notre avantage. Plusieurs aurons des questions à répondre, car il est grave de cacher des informations aussi importantes M D’Amour l’ancien député et la dg de la ville.Ma deuxième question allons nous pouvoir allez poser des questions au maire sans que sa fille nous interrompe.En terminant je suis découragé de voir des gens encore vouloir que nos élus cache les fait bravo M Tardif.

    Jean - 2018-11-13 18:10
  • le depute tardif travaille il ca fait pas longtemps continuez votre bon travail m ouellet

    il est temps denis - 2018-11-13 17:46
  • J'espère que le monde comprend maintenant, pourquoi D'Amour n'a pas fait cadeau de ses dossiers. Donner au suivant dans son cas, aurait été un cadeau de grec. Bravo à Denis Tardif d'avoir détroussé l'anguille sous roche. Et c'est pas fini… il y a encore sans doute des dossiers qui vont ressurgir de derrière les fagots. À suivre...

    GB3 - 2018-11-13 17:45
  • Pourquoi personne qui travail pour le Temiscouata siège sur le conseil municipale de Rivière du loup ?
    Si une usine l'approche il la dirigeras vers Rivières-du-loup ou vers le Témiscouata.
    J'appelle ça un conflit d'intérêt ou dû moins apparence de conflits d intérêts.

    intrigué - 2018-11-13 17:24
  • Je n’airien contre Tardif mais Gaétan tu as parfaitement raison, Beaulieu n’a pas mais pas du tout d’affaire au Témis. Trés mauvais choix.

    Dumont Yves - 2018-11-13 17:20
  • Pourquoi lancez-vous des roches au député qui a simplement exposé les règles du jeux ? Drôle de manière de solliciter l'aide du député. À ma connaissance, l'ancien maire avait fait une mise en garde sur les risques de perdre la subvention. Tant que la première pelletée de terre n'est pas faite, il ne faut rien tenir pour acquis. Nourri un cochon, il viendra ch... sur ton perron.


    Bonne chance ! - 2018-11-13 16:54
  • À date, beaucoup de chialage, de chicanes et peu de solutions au Témiscouata. Beaucoup de gérants d'estrade et peu de leadership. Peut-être avons-nous été trop rapide dans le lynchage de l'ancien maire Garon. SVP cessez la médisance et relevez vous les manches.


    Jerry - 2018-11-13 16:39
  • Tristesse. Diviser pour mieux règner. Alors que notre population s’entredéchire, que fait notre nouveau député, il attise la confrontation. Je m’attendais à plus de maturité, et que nous n’aurions pas encore de la magouille, de l’opportunisme. Pourquoi ne pas voir avec les gens du milieu, surtout nos élus et mêmes les gens aux opinions divergentes ce qui serait le plus logique et profitable pour l’ensemble de la population, au lieu de lancer un communiqué incendiaire. Oui à la transparence, mais non à l’exhibitionniste. M. Tardif, au cas où vous ne le sauriez pas, les élections sont terminés. Fini la parade, travaillez maintenant.

    Pierre Thibault - 2018-11-13 16:09
  • ...le montage financier du ... envoyée à la Ville de Témiscouata-sur-le-Lac, le 27 aout. ...

    J'aurais une question très très simple. Le fait de ne pas divulguer cette information lors d'une campagne électorale à la mairie, campagne où il fut grandement sujet de l'aréna.

    Est-ce que le fait que la DG ait n'est pas divulguée cette information capitale et publique peut être considérée par le DGE (Dir général des élections) comme une ''entrave'' au bon déroulement des élections?? En ne rendant pas publique cette information du 27 août, les citoyens n'ont pu se faire une idée juste des candidats au sujet de l'aréna. Pour moi, cela est favoriser un candidat au détriment d'un autre. et c'est de l'ingérence politique de la part de la DG. Ce qui est illégal car tout employé se doit d'être neutre lors d'une élection.

    Un citoyen concerné. - 2018-11-13 15:19
  • Je demeure .a Cacouna et j'ai suivi ce dossier l.a depuis le début... Enfin M.Tardif je me dois de vous féliciter pour votre transparence et d'aider la population des deux quartiers .a comprendre toutes les manigances élaborées par une petite minorité de gens afin d'obtenir ce qu'ils voulaient et ceci au détriment des gens. Le plus grand dommage serait que la population perde toutes les bonnes subventions qui leur avaient été accordées il y a plus d'un an si ma mémoire est bonne.. Bonne chance .a toute la population qui a subi ce conflit lequel il nn'aurait pas dû vivre... Il n'est jamais trop tard pour réparer les dommages ... Bravo! Super comme député!!! Beau travail que vous faites pour rétablir la vérité dans ce dossier qui a occasionné tant de discorde..

    Confiant - 2018-11-13 14:57
  • Comme première intervention dans ce dossier M Tardif manque non seulement de jugement mais il contribue également à envenimer une situation dont il n'a visiblement pas compris la complexité.

    Un député qui met un maire élu depuis moins d'un mois dans l'embarras de facon aussi maladroite n'est pas à mon avis la façon la plus efficace et la plus intelligente de servir la population du Témis.

    la nomination de M Beaulieu ( Conseiller municipal à RDL ) comme attaché politique a Témiscouata causait déjà un malaise important sur le plan éthique et de la représentativité régionale. l'ajout de cette dernière maladresse à propos du dossier de l'aréna soulève des doutes sur la capacité de M Tardif à être rassembleur et sensible aux réalités des dossiers propres au Témiscouata.

    Mettez vous deux secondes à la place de M Ouellet.
    Vous auriez possiblement réagit de la même façon.

    Pedro Sanchez - 2018-11-13 14:26
  • Monsieur Ouellet, il est lâche d'essayer de se sortir de le merde en crachant sur les autres, vous saviez alors assumez!! Votre mandant commence d'une bien drôle de façon et de vous mettre à dos le député ne vous aidera pas du tout, vous allez un jour avoir besoin d'aide.

    Pierre - 2018-11-13 13:15
  • Gardons confiance. Il y a toujours moyen de trouver un terrain d'entente. Surtout dans les volontés de la majorité d'une population visée.

    André - 2018-11-13 13:14
  • Super M Tardif pour une fois que nous avons de la transparence c’est formidable de voir enfin du changement. il le s’avait depuis le mois d’août et silence radio c’est pathétique comme conseil municipale.

    Realiste - 2018-11-13 13:07
  • Il faut aussi y voir que Tardif semble avoir des comptes à rendre au collectif de Notre Dame du Lac et particulièrement à son porte-parole Linda Landry

    JEAN-MARC DIONNE - 2018-11-13 13:04