Publicité
11 novembre 2018 - 10:18

Des ambassadeurs de la forêt québécoise

L’Association forestière bas-laurentienne (AFBL) est fière de faire découvrir à la population trois personnalités de la région qui ont été choisies à titre de représentants de la forêt québécoise dans le cadre de la campagne de sensibilisation provinciale Une forêt de possibilités. Il s’agit de Nadia Vaillancourt, Normand Simard et Yvon Soucy.

Durant cette campagne, ces trois personnes feront partie des neuf visages du Collectif pour une forêt durable, mouvement qui rassemble une soixantaine d’organisations de tous horizons et de partout au Québec. Ils agiront à titre d’ambassadeurs, en contribuant à faire rayonner le secteur forestier dans leurs milieux et à démontrer les multiples opportunités de développement durable qu’offre le secteur.

Normand Simard est ingénieur forestier et directeur des approvisionnements chez Groupe Lebel inc., entreprise de sciage dont le siège social est à Rivière-du-Loup. Durant les fins de semaine, il aménage ses lots boisés familiaux et y pratique la chasse. M. Simard fait partie du conseil d’administration du Groupement forestier de Kamouraska depuis bientôt vingt ans et s’est aussi impliqué comme président de l’association forestière régionale pendant douze ans.

Nadia Vaillancourt est biologiste, cueilleuse professionnelle et propriétaire de l’entreprise La Cabottine – Saveurs indigènes, qui a pignon sur rue à Sainte-Angèle-de-Mérici dans la MRC de La Mitis. Mme Vaillancourt est aussi animatrice-naturaliste à l’Association forestière bas-laurentienne depuis plus de vingt ans, et a travaillé entres autres à la mise sur pied de plusieurs ateliers offerts aux écoles dans cadre du programme éducatif de l’Association forestière bas-laurentienne.

Yvon Soucy est préfet de la MRC de Kamouraska, 1er vice-président de la Fédération québécoise des municipalités et président du Regroupement des communautés forestières. Pour M. Soucy, sa fierté de la forêt l’a incité à promouvoir activement la construction de bâtiments en bois, comme l’édifice Claude Béchard, où se trouve les bureaux de sa MRC, ou comme la Maison du Kamouraska à La Pocatière, actuellement en construction.

Dans le cadre de cette campagne de sensibilisation, ces trois ambassadeurs ont été choisis pour leur dynamisme et pour leur fierté à contribuer au secteur forestier de manière directe ou indirecte. Cette campagne sera déployée à la grandeur du Québec, cet automne, dans les médias écrits ainsi que sur le web.

«L’Association forestière bas-laurentienne est honorée que l’une de ses employées soit reconnue pour son apport positif au sein de cette campagne de sensibilisation mobilisatrice et rassembleuse. Bravo à chacun des trois ambassadeurs du Bas-Saint-Laurent qui feront la promotion de la forêt et de toutes ses ressources comme une richesse de première importance auprès de la population», a indiqué Michel Rioux, président de l’Association forestière bas-laurentienne.

L’Association forestière bas-laurentienne (AFBL) est un organisme sans but lucratif dont la mission est d’éduquer les jeunes et de sensibiliser la population à l’importance sociale, environnementale, économique et culturelle de la forêt et de son développement durable.

Publicité

Commentez cet article