Publicité
28 septembre 2018 - 15:33

Des parents se mobilisent pour le maintien de leur milieu de garde scolaire privé

Des parents et des responsables de service de garde (RSG) en milieu familial privé s’unissent afin de faire assouplir la loi 143. Ils demandent notamment un changement de ratio pour les enfants de 5 à 12 ans, puisque ce dernier est présentement établi à 6 enfants de 0 à 12 ans, incluant ceux de la responsable du milieu de garde.

À la suite de l’entrée en vigueur de la loi en mai dernier et désirant que la situation soit entendue, quelques parents et RSG se sont réunis et ont récolté des témoignages de partout en Côte-du-Sud. Ces derniers mettent en lumière plusieurs enjeux importants provoqués à la suite de l’application de la nouvelle loi, notamment le changement de ratio, le libre choix des parents quant au milieu de garde à qui ils confient leurs enfants, la qualité des services reçus et le manque de considération envers les réalités régionales. 

Plusieurs enfants ont également témoigné de l’amour qu’ils éprouvent à l’égard de leur gardienne chez qui ils ne vont plus depuis l’entrée en vigueur de la loi. En plus de faire état d’autres constats, une pétition sera lancée prochainement afin de voir la loi assouplie.

RENCONTRE AVEC CANDIDATS

Plusieurs parents et responsables de service de garde scolaire en milieu familial privé ont rencontré les quatre candidats aux élections 2018, le 27 septembre dernier. Pour l’occasion, plusieurs témoignages de RSG, de parents et d’enfants ont été livrés. Les candidats ont tous démontré une volonté à revoir le ratio s’ils étaient élus. 

Ils ont aussi affirmé être préoccupés par le fait que la loi est appliquée de façon uniforme à travers tout le Québec et ils se sont tous montrés sensibles à la nouvelle réalité des enfants qui sont désormais séparés de leur gardienne et de leurs amis. Tous les témoignages recueillis ont été remis à chacun des candidats.

 

Publicité

Commentez cet article