Publicité
28 septembre 2018 - 06:57

Arénas à Témiscouata-sur-le-Lac : la position des candidats au poste de maire

Mario Pelletier

Par Mario Pelletier, Journaliste

Toutes les réactions 9

Les réactions de citoyens dans le dossier des arénas à Témiscouata-sur-le-Lac ont été l’élément principal qui a poussé l’ex-maire Gilles Garon à donner sa démission. Puisqu’il s’agit également du principal enjeu discuté dans l’élection partielle à la mairie, Info Dimanche vous présente la position des trois candidats : Dany Dubé, Thérèse Viel et Gaétan Ouellet.

Rappelons d’abord que le 3 mai dernier, le conseil municipal de Témiscouata-sur-le-Lac a tenu une assemblée publique d’information au cours de laquelle M. Garon et le pro-maire Denis Blais avaient présenté à plus de 400 personnes le dernier plan envisagé. Selon ce scénario, l’argent consenti pour la rénovation de l’Aréna régional Jacques-Dubé serait donc affecté à la construction d’un seul aréna situé sur un terrain près de l’École secondaire de Cabano, au cout de 9 millions de dollars. Dans le quartier Notre-Dame-du-Lac, il y aurait la construction d’un centre communautaire, récréatif et d’évènementiels au cout de 7,6 M $. Les deux projets totalisent 16,2 M$ comparativement à 20,5 M$ avant les derniers changements. Le montant financé par la Ville serait alors de 2 M$. Selon les élus, l’impact sur le compte de taxes serait à zéro puisque la Ville puiserait 147 000 $ par année des revenus éoliens pour financer le projet.

Passons maintenant à la position prise par les trois candidats au poste de maire.

DANY DUBÉ

Pour Dany Dubé, les citoyens doivent prendre la décision. «Ce doit être les gens qui décident, il faut leur poser la question et leur donner la possibilité de trois réponses : un seul aréna dans le quartier Cabano, un seul aréna dans le quartier Notre-Dame-du-Lac, deux arénas», explique le candidat. Selon M. Dubé, le maire qui sera élu et le conseil municipal devront tenir compte du choix collectif de la population pour résoudre la controverse entourant le dossier des arénas. Il voit même dans le scrutin du 14 octobre prochain une bonne occasion de poser également cette question aux citoyens.

THÉRÈSE VIEL

La candidate Thérèse Viel croit que Témiscouata-sur-le-Lac a besoin d’un seul aréna, il lui reste cependant le positionnement à identifier. «Actuellement, il y a beaucoup d’éléments qui me manquent, je ne peux pas me faire une idée claire. Il y a vraiment des questions à poser par rapport aux arénas», commente Mme Viel. À savoir si la candidate tente de ne pas se mettre à dos des citoyens de l’un des deux quartiers, Cabano ou Notre-Dame-du-Lac, avant le scrutin, elle réfute ce raisonnement. «Vraiment pas, il y a trop de points d’interrogation», lance-t-elle. De plus, Thérèse Viel croit qu’un référendum à cet effet n’aiderait pas. «Ça diviserait davantage la population, il faut plutôt aller vers les gens», ajoute-t-elle.

GAÉTAN OUELLET

Gaétan Ouellet, également candidat, propose un seul aréna situé dans le quartier Cabano, près de l’école secondaire. «Nous pourrons signer une entente avec la commission scolaire qui l’utilisera le jour sur semaine et ainsi cela diminuera le déficit. Les soirs et les fins de semaine, les adultes et les clubs sportifs prendront la relève. Nous n’avons pas besoin de deux arénas pour une population de 5 000 habitants et il faut un projet qui ne coute pas d’argent sur la taxation», mentionne M. Ouellet.

Dans le quartier Notre-Dame-du-Lac, pour remplacer l’Aréna régional Jacques-Dubé qui a besoin d’une réfection majeure, il soutient que la population devra réfléchir à ce qu’elle souhaite implanter dans ce secteur. Pour sa part, le candidat parle d’un projet complémentaire qu’il voit même d’envergure régionale. Quand un projet sera bien identifié, il pense que la population devrait alors se prononcer, voire même par référendum au besoin. Gaétan Ouellet s’est cependant dit contre une salle communautaire dans le complexe projeté dans le quartier Notre-Dame-du-Lac.

Publicité

Commentez cet article

Toutes vos réactions

9 réactionsCommentaire(s)
  • Un aréna a Notre-Dame +usine des traitement des eaux + un centre d'information touristiques et plus

    Raynald Parent - 2018-10-01 21:29
  • Désolée mais les subventions on été octroyées pour TSLL, il y en a qui veulent pas fusionner? Triste de voir aussi que ''conservons nos acquis'' sois le seul argument alors que tous savons que de choyer les sport chez nos enfants sera la meilleur investissement de société dans une structuration de ville que nous pourrions faire! A tout vouloir vous allez tout perdre! Ceux qui se sont laisser convaincre, repenser y bien et si vous ne choisissez pas le bien être des enfants choisissez au moins vos et leurs futurs comptes de taxes! Merde, quel désolation, choisir un aquis qui a déjà fait ses preuves qu'il ne ça fonctionnais pas et ne servira pas bien sa nouvelle ville! Le 14 octobre allez votez pour le bon sens SVP!

    Charlotte Caron - 2018-10-01 08:39
  • Il y eu une demande de ( temiscousta sur le lac pour l aréna Jacques Dube et de plus ça été consentis pour notre -dame- du -lac et si la patinoire couverte de cabano étais tjrs debout est que cabano l aurais demolis pour retirer l aréna de Notre-Dame-du -lac ????

    Dan - 2018-09-29 16:44
  • Un seul aréna c'est très bien mais le terrain
    de Cabano manque d'espace de stationnement. La meilleur place est Notre-Dame avec un centre d'attraction touristique. Plus un usine de traitement
    des eaux a Notre Dame.

    Raynald Parent - 2018-09-29 12:13
  • @Carl. Pourquoi vouloir se 'castrer' de toute logique pour le simple besoin récréatif qu'est un aréna? Par chance que la vie ne tourne pas strictement autour d'une glace pour patiner. J'espère que le seuil d'intelligence de notre petite ville saura se prononcer une fois pour toute.

    Bob - 2018-09-29 09:44
  • Bon, deux positions "molles" et un qui semble savoir ou il va et utilise sont Gros Bon Sens. Je sais donc pour qui je vais voter.
    @Carl. A ce que je sache, les assurances pour le bâtiment Phil Latulippe sont payables s'il y a reconstruction de l'aréna au même endroit. Sommes-nous donc si riches pour laisser ces millions sur la table?

    Y.L. - 2018-09-28 20:36
  • C'est pourtant pas compliqué: la subvention était déjà donné depuis longtemps à l'arena de Notre-Dame-du-Lac, donc garder le plan initial de la mise aux normes Jacques Dubé et faire autre chose près ou non de l'école secondaire de Cabano comme un centre avec plusieurs pratique de sports possible! Donc, un seul aréna pour Temiscouata-sur-le-Lac!
    Carl

    Carl - 2018-09-28 13:59
  • Incroyable. Un gros village de 6000 habitants qui se déchire pour un ou deux arénas. C’est quand même ridicule non??????? Deux villages fusionnés et bien c’est un aréna puis arrêtez de vivre au delà de vos moyens!!!! Vous pensez qu’avec deux arénas vous attirerez plus de gens??? Plus d’usines ? Moi je n’irsis Jamais dans une ville super endettée

    Germain - 2018-09-28 08:29
  • Le positionnement identifiable de Thérèse Vieil se perçoit dans le support public qu'elle reçoit de la docteur Landry. Pourquoi encore faire de la politique mensongère et de fausses impressions? Il y a au moins deux candidats qui semblent demeurer francs dans cette affaire d'élections d'une communauté de petite fortune.

    Bob - 2018-09-28 07:41