Publicité
25 septembre 2018 - 10:48

Les 11 maires de la MRC des Basques appuient la création du Parc Inter-Nations

Toutes les réactions 4

La MRC des Basques et la Première Nation Malécite de Viger se réjouissent de l’appui unanime des 11 maires des municipalités de la MRC à la création du Parc Inter-Nations, et ainsi redonner accès à la population à un territoire public de quelque 150 kilomètres carrés.

Fortes de ce consensus régional, elles invitent de nouveau l’ensemble des partis politiques à s’engager publiquement à redonner accès à la population aux terres publiques de la région et à mettre fin aux privilèges exclusifs accordés au Club privé de chasse et de pêche Appalaches.

Les 11 maires ont adopté à l’unanimité une résolution appuyant «les actions entreprises par le Parc Inter-Nations» visant à «convaincre les candidats aux élections […] de s’engager à redonner aux citoyens […] les droits de chasses, de pêches et de piégeage sur le territoire des Basques», lors de la dernière réunion du conseil de la MRC des Basques.

«Cet appui unanime des maires témoigne du consensus qui existe parmi les élus de la région quant à la nécessité d’agir pour corriger cette erreur historique et l’injustice qui prévaut depuis maintenant 50 ans. En plus de brimer les droits des citoyens, la situation actuelle se traduit par des pertes financières importantes pour la population et la MRC des Basques, l’une des plus défavorisées au Québec. Maintenant, nous espérons que les candidats à l’élection québécoise en cours qui ne l’ont pas encore fait emboiteront le pas et afficheront publiquement leur appui à la création du Parc Inter-Nations», souligne Bertin Denis, préfet de la MRC des Basques.

ACTIVITÉS TOURISTIQUES 

L’accès au territoire public de quelque 150 kilomètres carrés est présentement restreint par les privilèges exclusifs accordés au club privé de chasse et de pêche. Partenariat unique au Québec, le projet prévoit le développement d’activités touristiques, de plein air et d’hébergement, de même que l’établissement d’un hôtel, d’un restaurant, d’un musée et d’un centre de ressourcement. Les droits de chasse à l’orignal y seraient déterminés par tirage au sort, accessible à tous, dans le respect de la Loi sur la conservation et la mise en valeur de la faune.

 

Publicité

Commentez cet article

Toutes vos réactions

4 réactionsCommentaire(s)
  • Actuellement tout le monde peut circuler gratuitement sur ce TNO, seulement la chasse, la pêche et la trappe sont réservés au club Appalaches qui détient des droits exclusifs depuis plus de 100 ans. En créant un parc tout le monde devra payer pour y aller, tout comme au Bic ou au Témiscouata. Est-ce cela que vous souhaitez ?

    Mamie - 2018-09-27 14:27
  • Tout à fait d'accord Jen. et en plus le droit de circuler librement nous l'avons déjà, ce que nous n'aurons plus avec ce projet.
    Chasse par tirage au sort, on sait comment ça se passe ailleurs, les plus fortunés envoie pour plusieurs centaines de dollars de passe pour être sur de sortir et là, ce ne sera pas du monde de la région en majorité!!
    Réserve Duchénier va finir de mourir!
    Tout un projet en temps ou nous manquons de ressources et d'argent partout en santé, en éducation , etc...
    Amené donc des projets réalistes SVP!!

    Mike D - 2018-09-26 07:27
  • @Jen
    Si Berlin annonçait les coût de son projet, plus personne en voudrait.
    le parc du Temis à coûté plus de 30 millions. et ils n'avaient pas à racheter les droits de chasse et pêche qui sont, semblerait-il, à vendre pour 50 millions. et effectivement ce parc n'offrirait rien de plus que le parc du Bic si ce n'est que la chasse. et là encore il y a la resserve duchenier tout proche. Moi ce qui me fait le plus rire c'est le centre de ressourcement direct dans les éoliennes. C'est décideurs non clairement jamais pris le temps de relaxer sous une éolienne. c'est pas hyper bruyant mais assez pour empêcher de relaxer. Surtout la nuit quand la foret est calme....

    Jo Blow - 2018-09-26 07:01
  • M. Denis
    Ca va coûter comment tous cela????
    Un hôtel,un Resto,un musée,le rachat des droits de chasse et pêche???
    J'espère que vous prendrez pas l'argent des redevances des éoliennes...
    Ils existent déjà plein d'endroits récré O-touristiques tout près ( lac C St Mathieu et son camping,le parc du Bic,le parc national du lac Témiscouata)ect,ect,construire un hotel et un musée en plein bois....voyons donc M. Denis ...un peu de réalisme..

    Jen - 2018-09-25 13:56