Publicité
20 septembre 2018 - 13:50 | Mis à jour : 21 septembre 2018 - 16:32

L’idée d’un parc à chiens discutée à Rivière-du-Loup

Marc-Antoine Paquin

Par Marc-Antoine Paquin, Journaliste

Twitter Marc-Antoine Paquin
Toutes les réactions 4

La Ville de Rivière-du-Loup a tenu une rencontre citoyenne, ce mercredi 19 septembre, au sujet des parcs à chiens. Une soirée qui a permis d’établir les bases d’un projet qui pourrait être appelé à se développer au cours de la prochaine année. 

Devant une dizaine de personnes déplacées à la Salle Bon Pasteur de la Maison de la culture de Rivière-du-Loup, la mairesse Sylvie Vignet a participé à la présentation d’un document qui résumait la littérature sur le sujet et les expériences vécues par d’autres villes du Québec.

À titre d’exemple, la Ville a également présenté d’éventuelles possibilités d’emplacement. Deux sont finalement sorties du lot : un terrain situé derrière les bureaux d’Hydro-Québec, sur la rue Fraser, et un autre localisé sur le boulevard Armand-Thériault dans le secteur industriel. À ce moment-ci, le projet reste cependant encore très embryonnaire. 

Tout de même, les membres de l’administration municipale ont réitéré l’importance de trouver une localisation éloignée des entreprises et des résidences afin d’éviter les dérangements. Pour être privilégié, le terrain devrait aussi avoir une superficie de 3000 mètres carrés, avoir la possibilité de stationnements à proximité et permettre le transport actif. 

DISCUSSIONS

Les discussions qui ont suivi la présentation ont également éclairé les élus sur les attentes des citoyens qui ont eu l’opportunité d’échanger et de démontrer leur accord ou non avec ce qui doit être considéré avec un potentiel projet de parc canin. Plusieurs enjeux ont aussi été abordés : Est-ce pertinent pour notre communauté? Comment obtenir l’acceptation sociale? Qui ferait la gestion du site, son entretien régulier? 

Dans leurs interventions, les personnes présentes auraient entre autres manifesté qu’il n’était pas nécessaire d’investir de lourdes sommes pour aménager un parc luxueux qui inclurait un bloc sanitaire. Un espace simple, gazonné et muni d’un point d’eau serait plutôt demandé.  

Rivière-du-Loup estime que le cout d’un seul parc canin se situerait entre 75 000 $ et 100 000 $. La facture pourrait cependant être moins élevée, selon les demandes citoyennes.  

En 2015, devant les protestations de citoyens face à l’implantation d’un parc à chiens de 1500 mètres carrés dans le quartier St-Luder, la Ville de Rivière-du-Loup avait fait volte-face et avait suspendu l’implantation de parcs canins sur le territoire pour au moins un an. 

Aujourd’hui, la Ville souhaite relancer l’idée dans le cadre d’une démarche en collaboration avec les citoyens. 

 

Publicité

Commentez cet article

Toutes vos réactions

4 réactionsCommentaire(s)
  • @ Val T-D
    L'un n'empêche pas l'autre.

    René Lapointe - 2018-09-22 12:37
  • D'accord avec jappy toutou, il y aurait plus d'adeptes pour un parc à chien que d'un centre de curling qui a couté quelque millions et qui en plus, sera peu utilisé, je me demande, combien il y a de chiens dans Rivière du Loup et les environs, a t-on un recensement ?

    broussepoil - 2018-09-21 08:09
  • @Val T-D: est-ce que le parc a chien chez Bouffe Animaux est gratuit pour les résidents de RDL?

    Si oui votre point est très bon! Si non, je crois qu'il est aussi valable d'avoir un parc à chiens pour les propriétaires de chiens de RDL que toutes autres infrastructures comme centre de curling ou autre.

    Jappy toutou - 2018-09-21 06:51
  • Il y a déjà un parc à chiens chez Bouffe Animaux, Je trouve qu'il serait plus important d'investir dans les refuges s'occupant des animaux abandonnés à Rdl. Ils ont très peu de moyens.

    Val T-D - 2018-09-20 17:19