Publicité
19 septembre 2018 - 14:03 | Mis à jour : 15:08

Témiscouata-sur-le-Lac : Dany Dubé veut une élection référendaire pour les arénas

Mario Pelletier

Par Mario Pelletier, Journaliste

Toutes les réactions 5

Dany Dubé est candidat au poste de maire de Témiscouata-sur-le-Lac lors de l’élection partielle qui aura lieu le 14 octobre prochain. Par la même occasion, il souhaite que les citoyens puissent se prononcer sur un dossier qui a divisé la communauté au cours de la dernière année, les arénas.

«Ce doit être les gens qui décident, il faut leur poser la question et leur donner la possibilité de trois réponses : un seul aréna dans le quartier Cabano, un seul aréna dans le quartier Notre-Dame-du-Lac, deux arénas», a expliqué le candidat. Selon M. Dubé, le maire qui sera élu et le conseil municipal devront tenir compte du choix collectif de la population pour résoudre la controverse entourant le dossier des arénas.

L’agriculteur du quartier Notre-Dame-du-Lac ne veut pas d’une défusion municipale. «Nous sommes capables de travailler ensemble», a-t-il mentionné. Dany Dubé siège à la Fédération des producteurs de bovins du Bas-Saint-Laurent. Cette expérience, il veut la mettre au service de la population de Témiscouata-sur-le-Lac. «Les projets ne sont pas clairs et il y a un manque de vision», soutient le candidat. Concernant le projet de 6 millions de dollars pour un centre communautaire et récréatif pour remplacer l’Aréna régional Jacques-Dubé dans le quartier Notre-Dame-du-Lac, «ce n’est pas clair», a lancé le candidat qui voudrait davantage de précisions.

L’eau potable est un autre dossier très important à Témiscouata-sur-le-Lac. Pour desservir le quartier Notre-Dame-du-Lac adéquatement, le conseil municipal a opté pour une conduite d’eau potable à partir de l’usine de traitement située dans le quartier Cabano. Toutefois, la construction d’une usine de traitement dans le quartier Notre-Dame-du-Lac serait moins dispendieuse à court terme (9 ans). «Je considère qu’à partir de la neuvième année, l’employé qui serait engagé pour Notre-Dame-du-Lac serait une dépense positive. De plus, nous aurions deux gars capables d’opérer à un endroit ou l’autre au besoin», souligne M. Dubé. «Mais c’est un dossier qui a encore été mal traité. Quand on a construit l’autoroute 85, c’est là que ça aurait dû se faire», a-t-il ajouté.

Dany Dubé considère que les représentants municipaux ne donnent pas suffisamment d’explications aux citoyens lorsque vient le temps de réaliser des projets pour Témiscouata-sur-le-Lac. «On ne sait pas où on s’en va», lance celui qui ne fera pas une campagne électorale sur le terrain. «Du porte-à-porte, je n’en ferai pas», a-t-il conclu. Dany Dubé a comme adversaires Gaétan Ouellet et Thérèse Viel dans cette élection partielle.

 

Publicité

Commentez cet article

Toutes vos réactions

5 réactionsCommentaire(s)
  • @Raynald et compagnie... Faudrait pas trop faire simple du côté de orthographe et de la ponctuation, on ne comprend absolument rien.

    Jules - 2018-09-20 09:28
  • Une ville, une taxation paritaire et un partage équitable des subventions. Je ne sais pas ce que vous voulez que les gens de Cabano voient Raynald? Outre le nuage de fumée que sont encore cette fusion et cette ville de nom douteux (et trop long à écrire). Et pour celui du Chalet, un conseil unificateur ne ferait pas de mal.

    André - 2018-09-19 23:18
  • Le conseil municipal est élue et est légitime pour prendre des décisions. Alors qu'il les prennent. Si ça continue nous allons tout perdre.

    Chalet - 2018-09-19 21:33
  • Deux aréna c'est une de trop ca c'est
    simple.La place pour l'aréma quartier de
    Notre-dame pour que les gens du quartier
    Cabano voit qu'il y a une ville c'est Témiscouata-sur-le-lac.Le plus simple usine pour traitement des eau a quartier
    Notre-Dame.
    Pourquoi faire compliquer quand on peut faire simple

    RAYNALD PARENT - 2018-09-19 21:28
  • Référendum... Humm! Chacun voudra son aréna. Plusieurs trouvent illogique de nous endetter pour en avoir deux dans une population aussi petite. Si le vote pour deux arénas gagnait, là au moins la population indiquerait son désir de s'endetter (royalement). Je l'ai souvent dit ajouter un autre bulletin de vote maximise une opération électorale. Par contre pour la transparence et les explications nécessaires j’admire vous propos M. Dubé. Et cela est simplement une nécessité sociale (sans rien écrire dans le CIEL aujourd'hui).

    André - 2018-09-19 16:29