Publicité
18 septembre 2018 - 10:00

Pour un Bas-Saint-Laurent attractif

Au terme du Rendez-vous pour un Bas-Saint-Laurent attractif, tenu à Rimouski, plusieurs pistes d’actions et engagements à la faveur d’un meilleur attrait de la région ont été exprimés par plus de 200 participants issus de différents horizons socioéconomiques, et ce, avec en toile de fond l’importance d’une cohésion et d’une concertation régionale.

Tout au cours de la journée, l’assemblée a travaillé en atelier sur des thèmes tels que l’immigration et le maillage entre les entreprises et les milieux de l’éducation, tout en réfléchissant aux forces et opportunités qui distinguent le Bas-Saint-Laurent des autres régions du Québec.

Au chapitre des premiers axes identifiés à un plan d’action régional, soulignons entre autres : l’amélioration de la qualité de l’intégration des jeunes et des immigrants dans les communautés en leur offrant des opportunités pour mieux s’enraciner dans la région; le développement de services de proximité favorisant la qualité de vie; l’établissement d’une vision régionale rassembleuse pour l’attractivité du Bas-Saint-Laurent; la mise en place de collaborations entre les territoires et champs d’expertise pour partager des ressources ou encore réaliser des actions communes; l’engagement à prendre soin de son milieu de vie et à en être l’ambassadeur.

Par ailleurs, plusieurs pistes de solution ont été avancées, telles que la création d’un point de chute unique au Bas-Saint-Laurent pour l’accueil des nouveaux arrivants, le développement de stratégies régionales en matière d’immigration et de formation et la préparation des milieux et des employeurs à l’accueil des nouveaux arrivants.

Au nom du Collectif régional de développement du Bas-Saint-Laurent, la présidente Guylaine Sirois a annoncé en fin de journée que l’organisation s’engageait à assurer les suites de l’événement. «Le CRD va poursuivre le travail avec la collaboration du Groupe de réflexion sur l’attractivité qu’il a créé pour les besoins de la démarche. Nous allons procéder à l’analyse des propositions de la journée et achever la préparation d’un plan d’action régional avec le souci de respecter ce qui s’est dit. Je suis très heureuse des résultats du Rendez-vous qui nous donne un nouvel élan régional et qui nous confirme qu’il est essentiel de travailler ensemble ».

Rappelons que le CRD a mis sur pied un groupe de réflexion composé d’une trentaine de personnes issues de divers secteurs d’activités, dont les milieux de l’éducation, du monde municipal, de la santé et des affaires. Ce groupe assurera la transition entre cet événement et la phase de mise en œuvre des stratégies qui émaneront des propositions faites lors du Rendez-vous.

Publicité

Commentez cet article