Publicité
13 septembre 2018 - 09:39 | Mis à jour : 09:59

Surface asphaltée au Parc du Campus-et-de-la-Cité : la Ville souhaite une consultation publique

Marc-Antoine Paquin

Par Marc-Antoine Paquin, Journaliste

Twitter Marc-Antoine Paquin
Toutes les réactions 13

Les élus de Rivière-du-Loup comptent mettre le dossier de l’aménagement d’un espace asphalté disponible pour des activités à l’année au Parc du Campus-et-de-la-Cité entre les mains de la population. La Ville souhaite organiser une consultation publique lors de laquelle l’ensemble du projet sera bien expliqué.

C’est l’organisme Noël Chez nous à Rivière-du-Loup qui a récemment présenté cette idée aux membres du conseil municipal. L’objectif est, d’une part, d’aménager un espace afin de faciliter la présentation de leur évènement au mois de novembre, et de l’autre, de permettre l’organisation d’activités et de jeux pour la jeunesse et les familles le reste de l’année. 

Après la dernière séance du conseil municipal, lundi, la mairesse Sylvie Vignet a confirmé à la radio CIEL-FM que la Ville était ouverte à discuter avec les membres du conseil d’administration de Noël Chez nous, mais que le projet devait avoir une «plus-value» pour les citoyens. Devant les commentaires négatifs, notamment sur les réseaux sociaux, Mme Vignet est allée encore plus loin, mercredi, en entrevue avec Info Dimanche. 

«Nous souhaitons organiser une consultation publique. C’est un parc public et nous allons rester proches des citoyens», a-t-elle déclaré. «On va se donner du temps, leur permettre de se faire leur propre opinion, avec toutes les informations, et de prendre une décision par la suite. Si après la rencontre citoyenne, les gens jugent que ce n’est pas intéressant, notre décision sera facile.»

Mme Vignet est catégorique : le conseil municipal n’est pas intéressé à permettre l'asphaltage d'une partie du parc pour un évènement «unique» qui n’a lieu qu’une fois dans l’année. Elle indique cependant que la proposition de Noël Chez nous va au-delà d’une simple plaque d’asphalte. 

«Ils nous ont fait une belle présentation et nous ont montré plusieurs possibilités, des éléments intéressants. Je souhaite que les citoyens en apprennent davantage, comme nous, sur le projet et tout ce qu’il implique. Je veux qu’on en parle», a-t-elle ajouté, précisant que les couts associés à la réalisation de ce projet seraient payés par l’organisme. 

SOLUTION PERMANENTE 

De son côté, le nouveau président de Noël Chez nous, Daniel Thériault, réitère le désir du conseil d’administration de ramener l’organisation de la fête au Parc du Campus-et-de-la-Cité. 

«Actuellement, nous fonctionnons avec des planchers de bois, mais c’est à recommencer chaque année et cela nous demande de trouver un entrepôt immense pour les entreposer. [L’asphalte] serait une solution permanente et permettrait par la suite d’en bénéficier 365 jours par année pour toute sorte d’évènements et d’activités», a-t-il expliqué.

«Je comprends que les gens entendent cela et pensent uniquement à une grande plaque d’asphalte, mais c’est plus que cela (…) Parmi les idées que nous avons amenées, il y a celle d’une belle patinoire l’hiver.»

La surface nécessaire pour accueillir le chapiteau de Noël Chez nous est importante et s’étend sur quelques centaines de pieds en longueur. Selon M. Thériault, aucune installation actuelle (sentiers, terrains de soccer, etc.) ne serait pas touchée. Vraisemblablement, une partie de l’espace libre situé à l’ouest de la fontaine serait celle visée. 

 

Publicité

Commentez cet article

Toutes vos réactions

13 réactionsCommentaire(s)
  • @ Jérome
    Très bon commentaire. Mais je revient toujours à mon idée d'être présent lors de la consultation publique.

    René Lapointe - 2018-09-16 19:16
  • Je comprends l’intérêt de Noël chez nous (NCN) à vouloir « sauver » son événement. La population est sûrement bien d’accord avec l’idée que cette fête au parc du Campus est bien mieux. Par contre, ce même parc a été construit pour les loisirs de la population. L’espace que le comité de NCN veut asphalter est déjà aménagé pour le « jeu libre ». Disons franchement que ce type d’espace est assez rare dans nos parc vu la tendance à tout vouloir organiser. Si tu veux lancer la balle ou le ballon, tu n’es pas le bienvenue sur les terrains de soccer. Idem si tu souhaites faire un picnic traditionnel en famille (ce ne sont que des exemples pour stimuler votre imaginaire). Le comité NCN va sans doute vendre l’idée de jeu de shuffleboard ou de tennis miniature. Ce serait une bonne idée si ce n’était pas du fait qu’il y en a déjà dans plusieurs parcs de quartier de la ville. On dédouble donc ce qu’on a pour enlever de ce qu’on a pas. De plus, les autres organismes qui utilisent le parc pour des chapiteaux s’accommodent très bien de la situation actuelle, sauf NCN. Même le défunt Musicfest y a brillé, trop peu de temps à mon avis (mais c’est un autre sujet). Finalement, pour ce qui est d’une patinoire, plusieurs groupes de citoyens et d’anciens élus ont réclamé l’utilisation à l’année du parc. Inspirons-nous d’une ville comme Sherbrooke qui utilise une portion du sentier asphaltée bordant le lac-des-nations pour en faire une patinoire urbaine l’hiver. Le parc du Campus a tout... un stationnement à l’OTC pour mettre une roulotte pour se vêtir de nos patins, un bloc sanitaire dans le sous-sol de l’OTC avec accès extérieur, un sentier asphalté qui décrit déjà une boucle (en plus d’être original par son côté sinueux), des bancs de parc à profusion et à proximité du sentier pour se reposer et un éclairage qui, disons-le, ne sert à rien l’hiver et maintenant trouverait une utilité. Merci d’encourager les projets qui rendent plus belle votre ville. PS: une plaque d’asphalte entraîne un îlot de chaleur. Les parcs servent à les réduire. C’est un peu un non-sens.

    Jérôme - 2018-09-16 02:43
  • On met bien du gazon à des endroits où il n'y a pas d'affaire d'en avoir : les fameuses verrues de trottoir aux intersections. Pour compenser, mettons donc de l'asphalte à un endroit où ça n'a pas d'affaire là: le milieu d'un parc...

    Claude - 2018-09-14 16:21
  • Ben voyons donc ces ridicule le skate parc aurait pue faire partie du parc urbain . non stai un endroit vert et top loin de l entre jeune... la une gagne de personne qui organisent un evenement pense a ca !!!! ya le vieux quais qui est asphalter qui est proche de leur chateau.... ya de l argent a investire ailleur que la .... Il ya de l argent a investir dans certaine infrastructure de la ville ..... au prix que l alsphalte coute ya des rue a re Pavé avant de pavé pour un chapiteau qui sert 3 jour part année ... ces quois penssée a des nieserie comme ca.. la parking du centre commercial fait la job emplement et ces tres bien de ce servir de ce qui existe deja.... arretez de vivre sur des nuages .... Ces toujours les citoyens qui payent

    Eric - 2018-09-13 17:05
  • De toute façon, il est trop tard pour ce projet cette année.
    Mais, si ça prend de l'asphalte pourquoi pas s'installer dans la rue Desjardins pour cette année ?

    VM - 2018-09-13 16:26
  • @ S.Pierre,
    Pourquoi ridicule, personne n'a parlé d'asphalter le parc urbain à la grandeur. Et en plus si vous lisez bien l'article, il est bien dit ''organiser une consultation publique'' il n'est pas question ''de briser le parc'' comme vous dites.
    Lors de la consultation vous aurez droit de parole alors vous pourrez vous exprimer.

    René Lapointe - 2018-09-13 16:13
  • C'est le projet le plus ridicule qui nous a été présenté depuis longtemps. Asphalter un parc urbain, naturel? Pourquoi pas mettre le feu à la caserne ou faire geler la piscine du Cégep, tant qu'à y être? On pourra y patiner l'hiver... Il y a un grand grand stationnement devant le centre commercial, même pas besoin de briser notre parc! C'est anti environnement, contre toute logique de développement durable et de lutte aux changements climatiques. Sérieux. Oubliez ça...

    S. Pierre - 2018-09-13 14:10
  • Asphalter un parc ???? Pas certain...

    aL - 2018-09-13 13:53
  • Je suis 100% d'accord avec l'énoncé de M. René Lapointe...même si de prime abord, je ne voyais pas çà d'un bon oeil, le fait de mettre une telle plaque d'asphalte dans le parc urbain. Mais j'aimerais bien voir et analyser les autres projets qui y seraient associés…….Simple constatation, quelle est la garantie que Noel Chez-Nous sera encore là dans les prochaines années…..je mets un ''bémol''....et je mets en doute cette hypothèse…. (à suivrte…)

    Pierre M. Drayaf - 2018-09-13 13:47
  • Je ne suis pas de la ville mais j'y travaille. Moi je dirais non. Est-ce possible d'avoir du vert dans cette vie!!! C'est beau être en ville mais là. Ça va finir en stationnement cette affaire là. Les gens y vont pour ce sentir un peu en nature, bien que c'est plus facile avec le parc des Chutes.

    Claudia - 2018-09-13 13:25
  • @ citoyenS tanné..... Premièrement, est ce que vous parlez pour vous seul ou pour plusieurs, parce qu'il y a un S à citoyens. En ce qui me concerne je ne me rappelle pas avoir eu des discussions avec un anonyme à ce sujet. Vous ne m'avez pas consulté avant de donner votre opinion donc ne m'embarquez pas dans votre bateau. Deuxièmement qu'est ce qui n'a pas été respecté à la signature du registre au sujet de la cote St-Pierre? J'aimerais bien connaitre votre point de vue. Toujours la même réflexion ''leurs idées est faites'' (sont faites). Pour dire ça, il ne faut pas être présent à ce genre de soirées d'infos. J'ai participé à quelques unes et je n'ai jamais été déçu et surtout au sujet de la cote St-Pierre. Je me rend à ces soirées justement pour avoir l'heure juste et ceux et celles qui ne sont pas d'accord on le droit de donner leur opinion. Vous parlez de la patinoire de St-François vous avez peut-être raison (et peut-être pas) la seule façon d'en savoir plus c'est de participer avant chialer. Peut-être que cette idée est très bonne. On ne sait pas avant d'en connaitre tous les avantages ou inconvénients.

    René Lapointe - 2018-09-13 12:40
  • Pour ce qui est d'une patinoire...c'est encore le quartier de St-François qui va perdre sa patinoire pour mettre des annexez a l'école primaire et être redirigé vers le Parc Campus..non merci...réveillons nous les gens ...si nos conseillés de quartier du haut de la côte dorment...allons les brassés au conseil de ville...

    citoyens tanné des consultations qui ne donnent rien de bons. - 2018-09-13 10:59
  • La ville a consulté les citoyens pour la Côte St-Pierre et ils n'ont pas respecté la signature de régis...Je me demande bien pourquoi les citoyens de la ville doivent encore leur faire confiance lors de consultations...leurs idées est faite mais pour se donner bonne confiance...ils prennent les gens de leur ville pour des sens génie...donc contre le projet de mettre de l'asphalte dans un parc .....

    citoyens tanné des consultations qui ne donnent rien de bons. - 2018-09-13 10:55