Publicité
1 septembre 2018 - 06:30

Dossier - Étudiants internationaux

Emeric Martin de Strasbourg

Francois Drouin

Par Francois Drouin, Journaliste

Twitter Francois Drouin
Toutes les réactions 1

C’est à Strasbourg, en France, que Danielle Raymond a recruté Emeric Martin. Après son année d’étude, et un été à Val D’Or, il revient terminer ses études à Rivière-du-Loup avec un contrat de travail chez Uniboard Canada.

«J’ai signé mon contrat de travail pour début janvier à condition que j’obtienne mon DEC à la fin de cette session», souligne fièrement le jeune homme. «J’ai déplacé deux cours afin d’avoir 10 heures par semaine, ça sera une session plus tranquille. Pourquoi le Québec ? Pour l’expérience répond Emeric.

«J’avais le choix entre venir ici ou faire en France ce que nous appelons une licence qui est l’équivalent d’un baccalauréat ici. Ça revenait au même cout, mais ici j’obtenais de l’expérience à l’étranger alors j’ai opté pour Rivière-du-Loup.»

Parmi les difficultés rencontrées, outre le vocabulaire technique, c’est la façon de travailler. «En France c’est énormément de théorie pour une embauche qui se veut pratique. Ce qui m’a plu ici c’est le côté pratique alors que la théorie est donnée au fur et à mesure que nous en avions besoin», raconte l’étudiant en Technologie de l’électronique industrielle.

Avant d’atterrir à Rivière-du-Loup, Emeric avait obtenu un Brevet de technicien supérieur (BTS) dans le domaine de la régulation et du contrôle industriel. Et si c’était à recommencer, reviendrait-il à Rivière-du-Loup ? «Non seulement je le referais, mais je viendrais même pour étudier dès la première année, je ferais le DEC au complet.»

Emeric insiste sur la collégialité avec ses camarades de classe. Des sorties de groupes sont rapidement devenues des sorties entre amis. Balade en Gaspésie à venir, pêche sur glace, l’Alsacien n’a eu que de bons mots pour son expérience louperivoise.

» À lire aussi : 

Publicité

Commentez cet article

Toutes vos réactions

1 réactionsCommentaire(s)
  • Bravo Émeric, ce fut un plaisir de travailler avec toi. Bon succès.

    Mario Michaud - 2018-09-02 00:00