Publicité
31 août 2018 - 13:51

Jean D’Amour s’engage à régler les problèmes de téléphonie cellulaire

Mario Pelletier

Par Mario Pelletier, Journaliste

Toutes les réactions 5

S’il y a un dossier qui revient à toutes les campagnes électorales depuis plusieurs années, c’est bien celui de la téléphonie cellulaire qui n’est pas accessible dans de nombreux endroits sur le territoire. «On en parle depuis longtemps, je veux que l’on règle ça dans les trois MRC de mon comté», a mentionné Jean D’Amour du Parti libéral du Québec.

Le candidat libéral dans la circonscription de Rivière-du-Loup – Témiscouata a même précisé la fin du prochain mandat pour trouver la solution. Il a indiqué qu’un organisme à but non lucratif, comme cela s’est fait dans une autre région, pourrait piloter un projet de mise en place. «Ça va couter de l’argent. Il faut d’abord définir les besoins techniques», a expliqué M. D’Amour.

Le 31 aout au Parc des Chutes de Rivière-du-Loup, le candidat libéral a également indiqué qu’il voulait créer une équipe d’intervenants dans le comté pour aider au recrutement de main-d’œuvre. «Ils auront notamment comme mandat de faire un inventaire précis des besoins des entreprises», a-t-il souligné. Il considère aussi qu’il faut mettre à profit les écoles de langue pour permettre aux immigrants d’apprendre la langue française. «La CAQ veut diminuer les immigrants, moi je veux les franciser», a commenté le candidat du PLC.

À noter que déjà dans chaque MRC, des personnes ont comme tâche d’aider les entreprises dans leurs démarches de recrutement de main-d’œuvre. Deux intervenants viennent d’être ajoutés au personnel des MRC des Basques et de Témiscouata pour soutenir les entreprises dans leur recherche d’immigrants pour combler leur besoin de main-d’œuvre. Le CLD de la MRC de Rivière-du-Loup a également une ressource à cet effet.

Finalement, le député sortant de charge souhaite organiser pour le printemps prochain un forum économique et social pour sa circonscription en collaboration avec des partenaires locaux et régionaux. «On a besoin de se donner un nouveau plan de match», a-t-il lancé.

Publicité

Commentez cet article

Toutes vos réactions

5 réactionsCommentaire(s)
  • Il était où Jean D'amour durant les années de son mandat ! Encore des promesses pour avoir nos votes. M. D'amour nous prenez-vous pour des imbéciles….

    roudoudou - 2018-09-01 17:20
  • Encore un autre dossier non réglé en 9 ans de pouvoir. Pourtant, cela avait été promis, repromis, re-repromis.

    Paroles, paroles, paroles... - 2018-08-31 21:52
  • Ça fait combien de temps et de fois qu'il nous promet les mêmes choses...Pourquoi lui faudrait-il un autre mandat pour procrastiner à nouveau et nous repromettre la même chose en 2022 ?

    GB3 - 2018-08-31 20:16
  • Enfin les réseaux maillés (mesh networks) ;)

    André - 2018-08-31 19:02
  • Nous sommes toujours en retard, ne vous demandez pas pourquoi les jeunes quitte nos régions.
    Pour ne pas que vous attendiez au prochaines élection je vous suggère de vous occuper dès maintenant d'internet haute vitesse au Témiscouata.... La fibre est déja là mais elle sert qu'a brancher les institutions publiques. Quand je parle de haute vitesse, je ne parle pas de celle des années passées mais des nouvelles normes de vitesse. Une chose est sur, la MRC de Témiscouata ne comprend rien à l'exode des jeunes. Pour prouver leurs ignorances, ils ont fait un sondage à savoir si la population était satisfaite du service. Faut vraiment être déconnecté pour ne pas voir l'évidence. Je parierais que la population ayant répondu au sondage étaient passablement satisfait de la vitesse. Mais dite vous que les vrais utilisateurs d'internet ne prendrons même pas la peine de répondre au sondage, surtout que pour y avoir participé, leur processus de test est mal foutu, le monde abandonne. Pas besoin de test, avec les adresses vous pouvez dèja connaitre les vitesses possibles de connexions.

    Encore Jules - 2018-08-31 18:27