Publicité
30 août 2018 - 06:54

Le Parc Croc-Nature, un projet collectif impressionnant à Saint-Simon

Mario Pelletier

Par Mario Pelletier, Journaliste

Après trois ans de travaux effectués par de nombreux bénévoles de même que plus de 100 000 $ en contributions de toutes sortes, dont 30 000 $ en argent, la la Brigade verte de Saint-Simon invite la population à l’inauguration du Parc Croc-Nature le dimanche 2 septembre. Ce site exceptionnel en plein cœur du village regroupe plus de 1000 végétaux comestibles.

«Nous avons un répertoire impressionnant de végétaux, tous comestibles, dont 52 arbres à fruits ou à noix», a précisé Michelle Labrecque, l’une des quatre personnes à l’origine de ce beau projet visant à convertir un terrain vague en un parc vert et nourricier. Elle était accompagnée dans ce défi important par Mélanie Marier, Chantal Despatis et Ghislaine Rioux.

Le Parc Croc-Nature s’avère également un endroit de détente avec plusieurs bancs, un pavillon, des sculptures, etc. «Tous nos bancs sont parrainés, ils ont été faits avec du bois recyclé (palettes) et par des bénévoles», a expliqué Mme Labrecque. «La collaboration que nous avons obtenue a été exceptionnelle», a-t-elle ajouté. Ce projet vert, responsable et durable profite à toute la communauté en créant un environnement favorable à l’acquisition de saines habitudes de vie.

UN PROJET TRÈS BIEN REÇU

En 2016, le projet a été si bien reçu dans la communauté que les arbres, nichoirs d’oiseaux, bancs, bacs, plates-bandes, gazebo et pergola ont tous été parrainés en une seule saison. Il s’agissait d’éléments dont le cout allait de 75 $ à 3 000 $. La Brigade verte note aussi des contributions matérielles de toutes sortes: gravier, paillis, terre, transport, machinerie, temps, etc. Les appuis sont venus de partout, notamment de Micheline Lanctôt, personnalité québécoise du milieu cinématographique bien connue, qui a accepté le titre de marraine.

De plus, les amis de la Brigade verte ont échangé des recettes des produits du Croc-Nature sur la page Facebook. Quant à la récolte de 2018, deux gros congélateurs sont disponibles en attendant l’étape de la transformation. La Brigade verte vise deux objectifs avec les récoltes, soit partager de la nourriture et autofinancer des projets. «On a un beau sous-bois dans lequel on pourrait ajouter des cultures, c’est la prochaine étape. C’est aussi un projet de village pour devenir une municipalité comestible, ça va au-delà du parc», a souligné Michelle Labrecque.

Alors qu’il n’y avait auparavant aucun banc extérieur dans tout le village, on retrouve maintenant, grâce à Croc-Nature, plusieurs bancs, tables à piquenique, sentiers de randonnée, bacs et plates-bandes pour jardiner, en plus d’un module de jeux pour enfants et un terrain de pétanque sans oublier un marché du bon voisinage.

INAUGURATION

Les membres de la Brigade verte invitent donc la population à l’inauguration du Parc Croc-Nature le dimanche 2 septembre de 13 h à 16 h au Centre communautaire (366, route 132) qui est situé juste en face du parc. Il y aura une dégustation de bouchées préparées à partir des végétaux du parc, des remerciements, des activités libres (pétanque et rallye) de même que le tirage d’un coffre en cèdre. On note aussi la vente de hotdogs et maïs au marché aux puces. L’évènement se déroulera à l’intérieur du Centre communautaire en cas de pluie.

Publicité

Commentez cet article