Publicité
27 août 2018 - 06:34

L’amélioration de la qualité de vie des ainés doit être une priorité

L’Association québécoise des retraité(e)s des secteurs public et parapublic (AQRP) portera une attention spéciale aux propositions des différents partis politiques touchant les ainés dans la campagne électorale. La question du pouvoir d’achat des retraités du secteur public doit être un élément abordé par ceux qui espèrent gouverner le Québec.

«En ce moment, l’indexation partielle des régimes publics nuit au pouvoir d’achat de plus de 250 000 retraités du Québec provenant du secteur public et parapublic. Ce que nous voulons, c’est corriger ce problème pour que les retraités arrêtent de s’appauvrir d’année en année. Les partis politiques doivent non seulement reconnaitre cette perte de revenus significative, mais ils doivent surtout démontrer une ouverture à régler cette situation qui perdure depuis maintenant trop longtemps» demande Bernard Cyr, président de l’AQRP du Bas-Saint-Laurent.

L’AQRP invite ses membres de toutes les régions du Québec à questionner les candidats aux élections de l’ensemble des partis politiques sur cette problématique importante.

Cette campagne électorale sera également l’occasion pour l’association d’informer ses membres et les ainés du Québec en ce qui a trait aux propositions des partis politiques qui feront écho à celles mises de l’avant le 30 avril dernier par une coalition élargie représentant 700 000 ainés. Cette dernière, dont l’AQRP fait partie, a proposé quinze solutions concrètes qui se retrouvent dans le document Pour un Québec digne de ses ainés.

Publicité

Commentez cet article