Publicité
23 juillet 2018 - 11:49

Le Conseil des aéroports du Québec salue la mise en oeuvre des annonces véhiculées au Sommet

Le Conseil des aéroports du Québec accueille favorablement et salue la mise en chantier de mesures concrétisant les engagements du gouvernement du Québec, pris lors du Sommet sur le transport aérien régional. La ministre déléguée aux Transports, Véronyque Tremblay, en faisait l’annonce le 20 juillet à Gaspé.

Ainsi, le Conseil se réjouit de la simplification du Programme de réduction des tarifs aériens et de la confirmation de la composition du groupe de travail permanent, auquel il s’engage à collaborer activement. Le Conseil applaudit également la mise en place du nouveau programme d’aide québécois pour les infrastructures aéroportuaires régionales, un programme plus qu’attendu et nécessaire.

La simplification du programme est une bonne nouvelle pour les aéroports régionaux. «Souvent, ce sont nos employés, superviseurs, agents d’accueil ou préposés qui répondent aux questions inquiètes des clients au sujet du PRTA, de ses délais et modalités. Dorénavant, l’admissibilité de plus de municipalités, son efficacité améliorée et une plus grande rapidité de traitement des demandes nous permettront de répondre plus souvent favorablement aux clients et leur souligner que c’est possible et facile. Nous avons un nouvel outil pour accueillir les citoyens de nos territoires et les inciter à prendre l’avion, que dire de plus» se réjouit le directeur général, Romain Girard.

L’accès aérien est un enjeu fondamental pour l’occupation des territoires, l’activité économique des régions et la vitalité des activités touristiques hors des grands centres. Les aéroports régionaux peinent depuis plusieurs années à ajuster leur capacité d’accueil et leur niveau de service aux besoins sans cesse croissants des clientèles variées et des normes de sécurité et de fiabilité à maintenir.

«La mobilité des marchandises et des personnes croît de manière exponentielle partout sur la planète. Le PAQIAR est un nouvel allié pour faire en sorte que ces personnes et ces biens atterrissent chez nous. Notre colloque annuel aura d’ailleurs pour thème L’économie atterrit chez nous», souligne le président, Jacques Poulin.

Le Conseil des aéroports du Québec s’est donné pour mission de développer une véritable force de développement économique en mettant activement les aéroports en réseau, au service des régions. Puisque personne ne connaît les régions et les partenaires locaux comme nous, c’est cette compétence fine et sensible qu’il mettra à contribution pour faire en sorte que les solutions atterrissent partout.

Publicité

Commentez cet article