Publicité
19 juillet 2018 - 15:38 | Mis à jour : 16:03

Les distilleries du Québec pourront vendre directement à leur comptoir

François Drouin

Par François Drouin, journaliste

Twitter François Drouin

Une bonne nouvelle attendait les distillateurs du Québec le mercredi 18 juillet. Ils ont désormais le droit de vendre le fruit de leur travail directement à leurs installations, un peu à l'image des microbrasseries.

Les distillateurs de la belle province étaient les seuls au pays à ne pas avoir cette opportunité. La mise en place des mesures prévues dans la loi 170 survient seulement 24 heures après la journée de grève de la Société des Alcools du Québec (SAQ).

Les produits qui seront disponibles dans les distilleries doivent par ailleurs être inscrits au répertoire de la SAQ afin d'assurer un contrôle de la qualité. Le processus de vente demeure donc l'affaire de l'État et les prix seront les mêmes que ceux fixés par la SAQ.

DISTILLERIE FILS DU ROY

Jonathan Ladislas Roy de la Distillierie Fils du Roy située à Saint-Arsène n'a pas manqué de se réjouir. «C'est quelque chose que nous attendions depuis longtemps, mais peut-être pas la mise et son entrée en vigueur aussi rapidement!», a-t-il lancé en riant.

La populaire distillerie qui a remporté plusieurs prix cette année se laisse encore quelques jours pour mettre sur pied une boutique dans ses locaux avant de procéder à l'annonce des heures d'ouverture. «Nous pourrions interrompre notre production le vendredi pour favoriser la boutique», a lancé en guise d'exemple le distillateur.

AMDQ

L'Association des microdistilleries du Québec (AMDQ) soutient que cette annonce favorisera la vente sur place tout en stimulant la croissance de cette industrie. L'association affirme que cette mesure permettra aux distillateurs de mieux faire connaitre leurs produits à la clientèle qui était limitée jusqu'à présent aux succursales de la SAQ.

«C'est un lien privilégié que nous aurons avec nos visiteurs et qui permettra de montrer nos alambics, d'expliquer les processus de distillations et de déguster nos produits. C'est un moment historique et nous sommes tous fiers de faire partie du mouvement», a souligné le président de l'AMDQ, Jean-François Cloutier.

 

Publicité

Commentez cet article