Publicité
13 juillet 2018 - 16:14 | Mis à jour : 17 juillet 2018 - 10:42

2 600 kilomètres à vélo pour prévenir le suicide

Andréanne Lebel

Par Andréanne Lebel, journaliste

Prévenir le suicide, un kilomètre à la fois, c’est la mission que s’est donnée Julie Lapointe, une cycliste de Salaberry-de-Valleyfield. Accompagnée de cinq autres athlètes, elle franchira 2 600 kilomètres jusqu’à Saint-Jean de Terre-Neuve, en ayant une pensée pour son conjoint Daniel, qui s’est enlevé la vie en 2014.

Le groupe est parti le 10 juillet et s’est arrêté à vélo au centre de crise La Bouffée d’Air, sur la rue du Domaine à Rivière-du-Loup le 13 juillet. Il a été accueilli par une dizaine de cyclistes du club louperivois Randoloup.

«J’ai décidé de mettre sur pied ce projet à la suite du suicide de mon conjoint en 2014. C’était un très grand sportif. Il faisait beaucoup de vélo et il s’est blessé au dos. Ç’a déséquilibré son cerveau parce qu’il ne pouvait plus bouger et il est tombé en dépression à l’intérieur de trois semaines. Il s’est enlevé la vie. Personne n’aurait pu penser cela… C’était la personne la plus joyeuse, la plus positive. Le suicide, ça peut toucher tout le monde. On ne sait jamais quand on gros pépin va nous tomber dessus», raconte-t-elle.

Il y a quatre ans, Julie Lapointe et son conjoint ne connaissaient pas les services offerts aux personnes qui ont des idées suicidaires. Le but de cette randonnée de 2 600 kilomètres est de sensibiliser les gens à la cause du suicide pour les amener à mieux connaitre les ressources disponibles.

«Si je réussis sensibiliser les gens et à sauver ne serait-ce qu’une seule vie, sa mort ne sera pas vaine», ajoute Mme Lapointe. Elle a pu compter sur le soutien de la ressource alternative en santé mentale Le Tournant de Salaberry-de-Valleyfield, qui supporte également les proches endeuillés.

Le sentiment de culpabilité est parfois très important pour ceux qui restent après le passage à l’acte d’un être cher. Mélanie Dumont, directrice générale du Centre de prévention suicide (CPS) du KRTB s’est déplacée aux locaux de la Bouffée d’Air pour apporter son soutien au groupe de cyclistes. Elle lance surtout un appel à briser l’isolement. 

«Il ne faut pas rester tout seul avec notre inquiétude, c’est important. Il faut se permettre d’aller plus loin et d’oser demander de l’aide, que ce soit à la ligne provinciale 1 866 APPELLE ou au Centre de prévention directement. C’est le proche et la personne en détresse qui sont gagnants.» Le Centre de prévention du suicide du KRTB offre du soutien individuel pour la personne suicidaire, ses proches et pour les personnes endeuillées. Il est possible de joindre le CPS au 418 862-9658 ou encore le centre de crise la Bouffée d'Air au 418-867-8580.

Les cyclistes Julie Lapointe, Rolland Guillon, Guy Derepentigny, Sylvain St-Cyr, Jean-Pierre Dugas et Guy Lavallée, se sont fixé un objectif de 50 000$ à amasser pour la ressource Le Tournant lors de cette activité de financement. L’évènement est sous la présidence d’honneur de la ministre de la Montérégie, Lucie Charlebois.

Publicité

Commentez cet article