Publicité
16 juillet 2018 - 06:32

Franc succès pour la Grande Tablée 2018

Au nom du Conseil d’administration de la Société d’Action nationale de Rivière-du-Loup, Hugues Belzile, responsable de l’activité «Grande Tablée», s’est dit heureux du succès de cette 19e manifestation régionale.

En effet, lors de ce souper patriotique tenu le 24 juin, plus de cent soixante-dix personnes ont rendu hommage au Patriote 2018, Yvan L’Heureux, acupuncteur bien connu pour son dynamisme et son implication remarquable dans la communauté. De nombreux invités d’honneur ajoutaient du prestige à l’évènement dont la mairesse de Rivière-du-Loup Sylvie Vignet, le curé Martin Patrice Pelletier, Robert Daigle 1er vice-président de la SNEQ, sans oublier François-Xavier Garneau, patriote du 19e siècle dont le rôle, magnifiquement interprété par Marcel Caron, a valu à ce dernier une ovation de l’assistance.

S’inspirant du thème de cette année, «Histoire de héro», les participants ont rendu un hommage posthume à Ethelbert Boucher qui a joué un rôle majeur dans la fondation de l’Atelier des arts du Grand-Portage, regroupement dont on célèbre cette année le 50e anniversaire. Mme Suzanne Côté, présidente actuelle a souligné combien monsieur Boucher a su inspirer à plusieurs le goût du beau et l’amour de l’art.

Les convives ont également levé leur verre à la santé du Patriote 2018, Yvan L’Heureux, suite à la présentation faite par Isabelle Gallard, une vaillante collaboratrice au Défi Everest. Pour elle, un héros c’est quelqu’un qui, à sa mesure, change la vie des autres par ses actes, son implication, son influence. Mme Gallard cite en exemple le Défi Everest, cette idée folle que M. L’Heureux a «plantée» dans la côte St-Pierre et qui donne aujourd’hui de très beaux fruits pour les organismes de la région. Elle ajoute : «Quand on regarde le dévouement et l’engagement communautaire d’Yvan L’Heureux, on se dit que la définition de «héro» lui va comme un gant, comme un costume de Super Héro.» 

Yvan L’Heureux a tenu à remercier la SAN pour la reconnaissance qui lui est manifestée, car pour lui, un Patriote, c’est celui qui ouvre la voie. Mais ce Patriote ne marche jamais seul, car seul on va peut-être plus vite, mais son expérience personnelle lui prouve qu’ensemble on va beaucoup plus loin. M. L’Heureux souligne que les prémisses fondamentales des grandes implications sont «Ensemble et Œuvrer vers l’essentiel», essentiel qui pour lui se concrétise dans la famille, la jeunesse et la santé.

Une grande implication demande qu’on y croit, qu’on s’y engage à 100% et surtout qu’on développe le plaisir de travailler avec les gens qui nous entourent, des gens de cœur partageant les mêmes idéaux. De plus, il faut souvent accepter de changer son point de vue, car il peut arriver que pour accomplir de grandes choses jugées impossibles, il suffise de les aborder sous une autre facette. Finalement selon M. L’heureux, une des grandes forces d’un Patriote, c’est de savoir donner le goût à son prochain de s’engager pour sa communauté.

Pour Yvan L’Heureux, le succès est un collectif dû aux efforts de plusieurs. Il dit donc accepter le titre de «Patriote 2018» non pas à titre personnel, mais bien au nom de tous les intervenants et bénévoles qui oeuvrent  dans l’ombre et l’appuient dans ses projets dont ils constituent les piliers et la clef de voûte. Pour lui : «Le Défi Everest est un engagement patriotique appartenant à tous les Québécois qui a le potentiel de devenir la référence pour aider et redonner de l’oxygène à tous les organismes nationaux petits et grands.»

 

Publicité

Commentez cet article