Publicité
14 juillet 2018 - 13:06 | Mis à jour : 20:30

Trois Centraide unissent leurs forces

Le mardi 26 juin dernier, au terme de trois assemblées générales spéciales, s’est concrétisé la volonté des membres des Centraide du Bas-Saint-Laurent, KRTB-Côte-du-Sud et de Québec et Chaudière-Appalaches de se regrouper.

Le contexte dans lequel l’ensemble Centraide évolue est en profond changement. Le secteur philanthropique québécois et canadien se professionnalise et se raffine depuis quelques années. Les grands joueurs philanthropiques de la région cherchent à se démarquer et les défis sont nombreux. «Il nous faut innover et nous adapter à l’environnement philanthropique en constante évolution. Nous ne serons que plus forts en rassemblant nos forces vives et nos différentes expertises», mentionne Ève Lavoie, directrice générale de Centraide Bas-Saint-Laurent.

Effective au 1er janvier 2019, le but de cette fusion est simple : consolider le rôle majeur joué par Centraide, être plus efficace localement en investissant davantage sur nos territoires respectifs et ainsi répondre adéquatement aux défis présents et futurs par une action concertée plus forte.

«Nous travaillons chaque jour à tisser ce filet social qui permet à nos communautés d’être plus riches par la contribution de tous. L’action de nos Centraide dépasse largement les limites géographiques d’un territoire», a affirmé Bruno Marchand, président-directeur général de Centraide Québec et Chaudière-Appalaches.

Ce nouveau regroupement opérera sous deux marques de commerce distinctes : Bas-Saint-Laurent et Québec et Chaudière-Appalaches. Ainsi, les dons recueillis dans ces deux régions seront retournés au bénéfice de leurs communautés respectives. Au final, nous voulons plus d’investissements sociaux sur nos territoires, de meilleures campagnes en milieu de travail grâce à un modèle plus adapté aux besoins de nos partenaires, mais aussi une meilleure compréhension des enjeux sociaux et des solutions locales.

 

 

Publicité

Commentez cet article