Publicité
11 juillet 2018 - 10:00 | Mis à jour : 10:58

Rivière-du-Loup prend en charge la caserne incendie de Cacouna

Francois Drouin

Par Francois Drouin, Journaliste

Twitter Francois Drouin
Toutes les réactions 1

La mairesse de Cacouna, Ghislaine Daris, a confirmé le mercredi 11 juillet que la gestion de son service incendie et de la caserne 16 était confiée à la Ville de Rivière-du-Loup et à son Service de sécurité incendie dirigé par Éric Bérubé. L'entente est valide jusqu'à décembre 2019.

«À notre séance régulière du 9 juillet, les élus ont tous été unanimes à la décision de donner la gestion du service d’incendie de la brigade de Cacouna à la Ville de Rivière-du-Loup», a souligné Mme Daris.

Cacouna a reconnu que des démarches avaient été entreprises avec la municipalité de Saint-Antonin sans toutefois être concluantes. Selon les informations obtenues par Info Dimanche, des pompiers se seraient montrés réticents à se voir confier aux soins de la caserne 13 et de son directeur Yvan Rossignol.

«Mais ce n'est pas ça qui a été déterminant dans notre choix. C'est vraiment une question de proximité, nous sommes deux villes limitrophes, avec un littoral et des installations industrielles, ce sont des facteurs sur lesquels nous avons basé notre choix.»

La mairesse a rappelé que Rivière-du-Loup avait déjà soumis une offre de services à Cacouna en 2014. À l'époque, les membres de la brigade s'étaient montrés peu ouverts à l'éventualité de se retrouver sous le giron du SSIRDL. «Cette fois, c'était le bon moment. Nous voulions les soulager du volet administratif», ajoute Mme Daris.

Toutefois, ce n'est pas la plus récente offre louperivoise qui a été acceptée. Selon la première magistrate, c'est sur la base de la proposition de 2014 qu'ont eu lieu les négociations. «Rivière-du-Loup s'est ajustée, les pourparlers ont ensuite rapidement progressé. Notre brigade a bien reçu la nouvelle.»

La mairesse de Cacouna a souligné, sans en ventiler les chiffres, que l'offre louperivoise était «difficile à refuser».

Rappelons qu'au cours des dernières années, la Ville de Rivière-du-Loup a conclu des ententes similaires depuis avec les municipalités de Notre-Dame-du-Portage, de Saint-Modeste et de L'Isle-Verte.

 

Publicité

Commentez cet article

Toutes vos réactions

1 réactionsCommentaire(s)
  • Triste nouvelle

    pompier - 2018-07-12 16:47